BFMTV

Alain Juppé: "Je félicite François Fillon pour sa large victoire"

Alain Juppé (Photo d'illustration)

Alain Juppé (Photo d'illustration) - BFMTV

L'actuel maire LR de Bordeaux, ému, a également expliqué qu'il allait désormais se "consacrer pleinement" à sa tâche de maire de Bordeaux qui "m'a donné et me donne tant de joie".

"Je félicite François Fillon pour sa large victoire", a déclaré dimanche à son QG de campagne Alain Juppé. "Je lui apporte mon soutien et je lui souhaite bonne chance dans sa future campagne présidentielle", a-t-il poursuivi. "Quant à moi, je vais me consacrer à ma tâche de maire de Bordeaux", a encore dit l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac aux cris de "Juppé, Juppé" lancés par ses partisans. 

Expliquant que son propre résultat n'était "pas à la hauteur de (ses) espérances", il a exprimé sa "reconnaissance" à ses électeurs et à ses soutiens. "Je termine cette campagne comme je l'ai commencé en homme libre, qui n'aura transigé ni avec ce qu'il est est ni avec ce qu'il pense", a-t-il dit. Aux jeunes, il a lancé: "Continuez à porter l'idée de la France que nous avons partagée, une France apaisée et réconciliée".

"Je suis heureux d'avoir parlé aux Français"

"Pour apaiser et réconcilier, il faut aussi donner une espérance et mettre sa force au service de la générosité, du respect mutuel, de la justice", a-t-il dit, exhortant aussi à "tendre la main à nos frères européens" et à rester "vigilants pour mettre les révolutions scientifiques et techniques qui vont s'accélérer au service de l'Homme, la seule cause qui vaille".

Achevant son allocution, il a dit "avoir donné 40 ans de sa vie au service de la France et cela ma apporté de grands bonheurs et quelques peines". "Ce soir encore, au risque de vous surprendre, je suis heureux d'avoir parlé aux Français pour leur dire ce que je crois, la tâche qui vous attend est exaltante". "Vous avez de la chance, je vous souhaite bonne chance et je souhaite par dessus tout bonne chance à la France", a-t-il conclu. 

François Fillon a remporté très largement face à Alain Juppé le second tour de la primaire de la droite en vue de la présidentielle, avec 69,5% des voix contre 30,5% selon de premiers résultats partiels, annoncés dimanche par la Haute Autorité.

Samuel Auffray