BFMTV

Les lunettes "sourcils" de François Fillon

François Fillon

François Fillon - AFP

L'équipe de campagne du candidat Les Républicains prévoyait de distribuer des lunettes surmontées de sourcils en feutre par autodérision. L'opération a été annulée.

Mieux qu'un cube antistress de la Belle alliance populaire, plus fort que la cuvée "La Rebelle" de Jean-Luc Mélenchon, plus original que la bougie tricolore Front national, les amateurs de "goodies" de campagnes électorales sont hélas, révèle Le Point, passés à côté d'un objet collector: des lunettes François Fillon surmontées de deux gros sourcils en feutre.

L'équipe de campagne du candidat Les Républicains avait commandé 15.000 paires de ces lunettes, pour la bagatelle de 30.000 euros, jusqu'à ce qu'un communicant chagrin n'annule cette opération "autodérision", destinée à rendre François Fillon plus sympathique. Il est vrai que ces lunettes auraient certainement détonné avec la rhétorique du "combattant balafré" développée par le candidat avant son élimination au premier tour.

"Je ne sourcille pas, je vote Fillon"

"Vous devrez faire avec ma réserve et mes sourcils broussailleux", lançait pourtant le vainqueur de la primaire de la droite en janvier, plus détendu. 

Tout n'est pas perdu pour les collectionneurs: ces lunettes, qui devaient être distribuées par des militants arborant un t-shirt "Je ne sourcille pas, je vote Fillon", sont encore entassées dans des cartons à son QG de campagne.

Louis Nadau