BFMTV

La photo officielle de Macron dépasse du cadre dans les mairies

Le président de la République sur la route du Tour de France.

Le président de la République sur la route du Tour de France. - JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Le maire de Forges, en Seine-et-Marne, proteste. Selon lui, le format atypique choisi pour la photo officielle d'Emmanuel Macron va obliger les élus à racheter un nouveau cadre. Ironique d'après l'élu local, si l'on considère la volonté du chef de l'Etat de voir les collectivités locales faire des économies.

C'est un coup de gueule autant que de calculette. Romain Senoble, maire sans étiquette du village de Forges, en Seine-et-Marne, proteste contre le coût qu'engendrera selon lui pour les mairies la photo officielle du Président Emmanuel Macron, ou plutôt son cadre, rapporte La République de Seine-et-Marne ce mercredi.

Toutes les mairies de France se doivent d'afficher le portrait du chef de l'État. Une convention plus qu'une obligation, puisqu'aucun texte ne l'impose. Mais cette année, la photo arrive dans les communes dans un format inhabituel, qui devrait conduire les édiles à faire l'achat d'un nouveau cadre. Romain Senoble a ainsi expliqué:

"Jusqu'à présent, le format de la photo officielle du président de la République était de 50x65, allez savoir pourquoi, celle d'Emmanuel Macron est de 50x70, résultat les 36.000 communes vont devoir racheter un nouveau cadre tarif chez Sedi 7 euros ht x 36.000= 2.772.000 euros, ce même président qui a fustigé les communes hier à la conférence des territoires en leur demandant de faire des économies."

Un brin irrité, Romain Senoble a fait ici le lien avec la Conférence des territoires qui s'est tenue ce lundi au Sénat. Entre autres choses, le président de la République y avait exprimé son souhait de voir les collectivités locales faire réaliser 13 milliards d'euros d'économies.

Les précisions de l'Élysée

Contacté par BFMTV, l'Élysée assure que la photo est à un format "totalement standard". Selon la présidence, l'élu de Seine-et-Marne ferait référence à un site internet qui commercialise la photo pré-encadrée à 77 euros, ce qui est interdit.

En effet, seule la Direction de l'information légale et administrative (DILA), l'imprimeur d'État, est autorisée à vendre la photo officielle aux particuliers. Et elle envoie gracieusement cette photo aux mairies, sans le cadre. Si les particuliers veulent l'acheter, ils peuvent aussi le faire moyennant 9 euros. 

Selon l'Élysée, qui dit avoir vérifié, la taille la plus courante d'un cadre est de 50x70. Et indique que les tarifs oscillent entre 9 et 17 euros dans le commerce. "Une mairie peut payer 9 euros."

Robin Verner