BFMTV

Ile-de-France : Pécresse veut supprimer l'aide aux transports accordée aux sans-papiers

En Ile-de-France, 167.000 personnes en bénéficiaient d'une aide aux transports au premier trimestre 2013.

En Ile-de-France, 167.000 personnes en bénéficiaient d'une aide aux transports au premier trimestre 2013. - -

Valérie Pécresse, chef de file de l'opposition UMP en Ile-de-France (et candidate pour les régionales de 2015) veut supprimer l'aide aux transports accordée par la région aux sans-papiers. Une idée qui ne fait pas l'unanimité.

Les sans-papiers ne doivent pas bénéficier d'aide au transport en Ile-de-France. C'est l'idée de Valérie Pécresse, candidate pour les régionales en 2015. L'élue UMP voudrait donc supprimer cette aide, une réduction de 75% de leur ticket de transport, accordé aux bénéficiaires de l'Aide médicale de l'Etat (AME). Cela coûte trop cher pour Valérie Pécresse qui estime la somme autour de 80 à 100 millions d'euros par an. Un chiffre faux selon la région qui parle de 10 millions d'euros seulement. Le président PS de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon s'est dit choqué par ses propos qui traduisent "une extrême droitisation" de l'UMP.

Sur RMC ce vendredi matin, Pierre Serne, vice-président EELV aux transports répond à Valérie Pécresse en dénonçant une "lepénisation" de l'élue UMP qui veut monter les pauvres contre les étrangers.

|||

- L'AME, mise en place en 2000, est destinée aux étrangers en situation irrégulière résidant en France depuis plus de trois mois.

- En Ile-de-France, 167.000 personnes en bénéficiaient au premier trimestre 2013. Les réductions dans les transports concerneraient 125.000 personnes selon Pécresse, mois de 110.000 selon la région.

- La tarification solidarité transport a été mise en place par le STIF en 2004 (le STIF était alors géré par l'Etat, et c'est l'UMP qui l'a mis en place). Financée par subventions (votées chaque année).

La rédaction avec P. Baduel