BFMTV

Valls, très présent en août, refuse de se voir comparer à Sarkozy

BFMTV
Malgré les vacances, le ministre de l’Intérieur a été très présent durant la première quinzaine d’août. Une "hyper présence" que certains ne se lassent pas de comparer à celle du président sortant Nicolas Sarkozy. Mais le style semble plaire.

Depuis son arrivée place Beauvau, Manuel Valls semble déterminé à se tailler son propre costume de premier flic de France. Considéré depuis plusieurs années comme l'incarnation de l’aile décomplexée de la gauche, il lui est arrivé d'être qualifié de "socialiste de droite" ou encore de "Sarkozy de gauche".

Selon un sondage publié courant juillet, 42 % des sympathisants UMP disent avoir une bonne image de Manuel Valls en tant que ministre de l’Intérieur, contre 76 % au sein des sympathisants socialistes. En agissant ainsi, Manuel Valls fait un sort aux éventuelles critiques de l’UMP selon lesquelles "les questions sécuritaires seraient délaissées par le nouveau gouvernement", explique le politologue Bernard Sananes.