BFMTV

Valls aux militants: "Je regrette la faute morale de Nicolas Sarkozy"

BFMTV

"Je regrette la faute morale de Nicolas Sarkozy", a dit mercredi à Fresnes lors d'un discours aux militants du Parti socialiste, Manuel Valls. Très remonté contre l'ancien président de la République, le Premier ministre l'a interpellé directement. "Plutôt que de s'interroger sur moi ou sur la cravate de Macron il ferait mieux de s'interroger sur lui même. Son seul projet, la revanche sur Hollande, sur des amis (primaires), revanche sur lui même."

Selon Manuel Valls, Nicolas Sarkozy "ne remettra pas en cause la réforme territoriale"ou "le non-cumul des mandats". "Il est seul, isolé, incapable d'avoir une ligne claire", a encore tranché le Premier ministre.

Sur les mauvais chiffres du chômage tombés après une brève embellie, Manuel Valls s'est voulu volontariste: "Nous allons poursuivre. Nous sommes sur la bonne voie. Pour les Français en difficulté, ces chiffres ne veulent pas dire grand-chose mais nous poursuivrons nos efforts."

D. N. avec Jérémy Brossard