BFMTV

Valls au 20h de TF1: le flop d'audience du Premier Ministre

Manuel Valls pose lors d'une interview au 20h de TF1 en 2014

Manuel Valls pose lors d'une interview au 20h de TF1 en 2014 - Patrick Kovarik / AFP

Manuel Valls avait rendez-vous avec les Français lundi soir sur TF1 pour s'expliquer sur sa décision d'utiliser l'article 49-3 de la Constitution pour faire passer la loi Macron sans faire appel au vote des parlementaires. Mais le 20h de la première chaîne française a fait un flop d'audience.

C’est ce qui s’appelle faire un bide. En pleine crise politique, le Premier ministre Manuel Valls était hier soir l’invité du 20h de TF1 pour s’expliquer sur l’utilisation de l’article 49-3 de la Constitution afin de forcer le passage de la loi Macron.

Mais les Français ont boudé le rendez-vous: avec 6,1 millions de téléspectateurs, soit 24,6% de part d’audience, le JT de Julien Arnaud enregistre sa plus faible performance de l’année 2015. Un camouflet pour le Premier ministre qui comptait sur cette intervention télévisée pour convaincre les Français de la pertinence de sa décision

Une forte concurrence 

A sa décharge, Manuel Valls faisait face à une rude concurrence. Sur France 2, David Pujadas recevait dans le même temps Emmanuel Macron, ministre de l’Economie et porteur de la loi à l’origine de la crise parlementaire. Le JT de la chaîne publique a attiré 5 millions de personnes, soit 19,9% des téléspectateurs français. Mais la plus grosse opposition était à chercher autre part que sur le terrain politique: les amateurs de football avaient les yeux rivés sur le Parc des Princes et l’avant-match du choc PSG-Chelsea comptant pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions.

Un intérêt qui s’est traduit par une audience record pour Canal Plus, diffuseur du match en crypté: 2,340 millions de passionnés ont suivi le match, soit 41,3% des abonnés. Un score historique pour un 1/8ème de finale de Ligue des Champions. 

François DE LA TAILLE