BFMTV

Quelles différences entre ministre d'Etat et ministre?

François Bayrou au ministère de la Justice, le 17 mai 2017 lors de la passation de pouvoir avec Jean-Jacques Urvoas.

François Bayrou au ministère de la Justice, le 17 mai 2017 lors de la passation de pouvoir avec Jean-Jacques Urvoas. - GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Parmi les 22 membres qui composent le gouvernement, trois ont également été nommés "ministres d'État". Un statut avant tout honorifique, attribué aux personnalités les plus influentes.

François Bayrou, Gérard Collomb et Nicolas Hulot ont plusieurs points communs. En plus d'avoir hérité d'un portefeuille au sein du gouvernement, ils ont été nommés "ministres d'État". Sous la Ve République, ce statut permet de marquer l'importance de son détenteur, qui est placé de façon protocolaire en dessous du Premier ministre, mais au-dessus de tous les autres ministres.

Pouvoir d'organiser des réunions ministérielles

Outre le côté honorifique de la fonction, le ministre d'État a un pouvoir que seul le Premier ministre possède aussi, celui d'organiser des réunions interministérielles. Le ministre d'État pourrait donc être qualifié de "vice Premier ministre".

Ce statut est en général attribué à des personnalités influentes, comme des chefs de partis par exemple. Par le passé, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé ou encore Lionel Jospin ont été ministres d'État.

C.P