BFMTV

Que signifie l'expression "avoir un boeuf sur la langue"?

François Bayrou, le 24 mai 2017.

François Bayrou, le 24 mai 2017. - Stéphane de Sakutin - AFP

Alors que sa passe d'armes avec le Premier ministre Edouard Philippe continue, François Bayrou a justifié son attitude, ce mercredi matin, en utilisant une expression étonnante.

Après le recadrage du Premier ministre Edouard Philippe au sujet de son comportement, le ministre de la Justice François Bayrou s'est une nouvelle fois défendu, ce mercredi matin, en revendiquant son droit à s'exprimer. "Je ne sais pas vivre avec un boeuf sur la langue", a déclaré le garde des Sceaux au micro de RTL. Une expression peu commune. Mais que signifie-t-elle? 

Une expression héritée de l'antiquité grecque

"Avoir un boeuf sur la langue" signifie ne rien confier, garder fermement un secret, maintenir un silence obstiné. Autrement dit, en disant qu'il ne "sait pas vivre avec un boeuf sur la langue", François Bayrou a voulu faire comprendre qu'il ne peut pas vivre sans sa liberté de parole, ni se retenir de s'exprimer. "Chaque fois qu’il y aura quelque chose à dire, je le dirai", a-t-il d'ailleurs affirmé mardi. 

Les origines de cette expression remontent à l'antiquité grecque, où une pièce de monnaie marquée d'un boeuf était traditionnellement utilisée pour acheter le silence de quelqu'un. Symboliquement, la lourdeur du bovin devait empêcher les langues de se délier. D'autres versions de cette histoire expliquent que cette fameuse pièce était si petite qu'il était d'usage de la conserver sur sa langue pour éviter de l'égarer, ce qui empêchait son propriétaire de parler. 

Mercredi dernier, François Bayrou avait contacté la rédaction de franceinfo, en tant que simple "citoyen", pour protester contre l'enquête menée par les journalistes sur l'affaire des emplois fictifs d'assistants d'eurodéputés MoDem. "Quand on est ministre, on ne peut plus réagir comme quand on est un simple citoyen", l'a recadré indirectement Edouard Philippe, ce mardi. 

A.S.