BFMTV

Pour 54% des Français, Macron a tort de garder Ferrand

Richard Ferrand, le 18 mai 2017, à Paris.

Richard Ferrand, le 18 mai 2017, à Paris. - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT - AFP

L’image du gouvernement est mise à mal par les polémiques autour de Richard Ferrand et de Marielle de Sarnez, selon un sondage Odoxa paru ce vendredi.

Le parti d’Emmanuel Macron est toujours donné vainqueur aux législatives, mais l’image du gouvernement se dégrade aux yeux des Français. C’est le principal enseignement d’un sondage Odoxa pour Franceinfo publié ce vendredi.

54% des personnes interrogées dans le cadre de cette enquête jugent ainsi que le président a tort de maintenir Richard Ferrand au gouvernement, malgré ses déboires judiciaires.

Jeudi, le parquet de Brest a ouvert une enquête préliminaire pour tirer au clair l’affaire immobilière dans laquelle le ministre de la Cohésion des territoires est impliqué. Malgré une pluie de révélations embarrassantes pour Richard Ferrand ces huit derniers jours, l’exécutif lui a réaffirmé sa confiance.

86% des sympathisants FN critiques

Une attitude que la population ne semble pas approuver, selon Céline Bracq, la directrice générale d’Odoxa:

"Aux yeux des Français, il y a semble-t-il un hiatus entre les promesses de campagne, le projet de loi sur la moralisation de la vie publique et la mansuétude élyséenne vis-à-vis de Richard Ferrand".

Les sympathisants du FN sont les plus intransigeants sur cette question, puisqu’ils sont 86% à condamner le choix d’Emmanuel Macron de conserver Richard Ferrand auprès de lui tant que celui-ci n’est pas mis en examen.

Un taux de satisfaction en recul

Odoxa a également cherché à vérifier l’impact global des polémiques autour du gouvernement: celle de Richard Ferrand donc, mais aussi celle concernant Marielle de Sarnez. La ministre des Armées est visée (avec 19 autres personnalités) par une enquête sur l’emploi d’un collaborateur au Parlement européen.

Là encore, le résultat n’est pas des plus satisfaisants pour l’exécutif: 57% des sondés déclarent que ces diverses révélations ont terni l’image qu’ils avaient du président et de l’équipe gouvernementale.

Conséquence de quoi, le taux de satisfaction des Français vis-à-vis de la composition du gouvernement chute lourdement: 59% l’approuvent, contre 66% le 19 mai.

Enquête Odoxa pour Franceinfo réalisée auprès d’un échantillon de 989 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (parmi lesquelles 226 sympathisants de gauche, 171 sympathisants En Marche!, 153 sympathisants de droite hors FN et 151 du FN). Interrogation par internet du 31 mai au 1er juin. Méthode des quotas.

Ghislain de Violet