BFMTV

Cohn-Bendit approché par le gouvernement pour remplacer Hulot

Daniel Cohn-Bendit et Emmanuel Macron lors d'un débat sur l'Europe organisé en Allemagne, le 10 octobre 2017

Daniel Cohn-Bendit et Emmanuel Macron lors d'un débat sur l'Europe organisé en Allemagne, le 10 octobre 2017 - Ludovic MARIN / AFP

D'après le Journal du Dimanche, l'écologiste a été contacté par Christophe Castaner au sujet de la succession de Nicolas Hulot. Il assure qu'il prendra sa décision après son rendez-vous avec Emmanuel Macron dimanche.

"J'aurais tenu trois minutes à sa place. Il y a trop de compromis à faire". Après l'annonce du départ de Nicolas Hulot, Daniel Cohn-Bendit avait écarté de lui-même l'hypothèse de lui succéder au ministère de la Transition écologique et solidaire. L'écologiste a pourtant bel et bien été contacté par le gouvernement, qui aurait à coeur de "sonder ses intentions", rapporte Le Journal du dimanche.

"Castaner m'a appelé", confirme l'ancienne gloire de Mai 68 à l'hebdomadaire. "Je lui ai dit que je ne croyais pas que c'était une bonne idée. Je ne suis pas du tout fait pour être ministre", ajoute-t-il, précisant qu'il "tient à (sa) liberté".

Mais Daniel Cohn-Bendit se réserve toutefois un temps de réflexion et précise qu'il ne donnera sa décision définitive qu'après son rendez-vous avec Emmanuel Macron, qui devrait avoir lieu ce dimanche.

Le gouvernement au complet mardi

Depuis lundi 28 août, et la démission surprise de Nicolas Hulot, les spéculations vont bon train sur l'identité de son successeur. Les noms de Barbara Pompili, Pascal Canfin et François de Rugy ont été évoqués. La décision d'Edouard Philippe et Emmanuel Macron sera connue au plus tard en début de semaine prochaine, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux ayant assuré que "le gouvernement sera au complet mardi".

Mélanie Rostagnat