BFMTV

"Je ne veux plus me mentir": Nicolas Hulot démissionne du gouvernement

Visiblement amer, le ministre de la Transition écologique évoque "la décision la plus difficile de [s]a vie".

Nicolas Hulot démissionne du gouvernement. Le ministre de la Transition écologique, numéro 3 du gouvernement, l'annonce ce mardi matin sur France Inter: "je prends la décision de quitter le gouvernement", dit-il, visiblement amer. Le ministre, qui laissait planer le doute sur un éventuel départ, s'était donné l'été pour réfléchir à sa position:

"Est-ce que nous avons commencé à réduire l'usage des pesticides? La réponse est non (...) Je ne veux plus me mentir. Je ne veux pas donner l'illusion que ma présence au gouvernement signifie qu'on est à la hauteur sur ces enjeux-là", lance Nicolas Hulot, qui évoque "la décision la plus difficile de [s]a vie".

Macron et Philippe pas informés

Une décision dont il n'a informé ni Emmanuel Macron ni Edouard Philippe, affirme-t-il. Mais il insiste: "j'ai une immense amitié pour ce gouvernement. Je ne veux pas que ma décision profite à des joutes ou à des récupérations politiciennes". Sa démission intervient au lendemain d'une réunion ministérielle sur la chasse, à laquelle un lobbyiste participait.

Nicolas Hulot porte un regard lucide sur son année au gouvernement: à la question de savoir si elle a été une souffrance, il répond "oui, sauf à devenir cynique et avoir une forme d'indifférence sur les échecs. Je me suis surpris parfois à baisser les bras, à baisser mon seuil d'exigence." Avait-il les épaules pour ce poste? "Peut-être pas", admet-il avant de conclure: "Mais je ne regrette pas une seconde".
A. K.