BFMTV

Affaire Redoine Faïd: Manuel Valls reprend la main

Manuel Valls s'est félicité de l'arrestation de Rédoine Faïd, profitant de l''occasion pour se montrer devant les caméras.

Manuel Valls s'est félicité de l'arrestation de Rédoine Faïd, profitant de l''occasion pour se montrer devant les caméras. - -

Manuel Valls s'est largement exprimé depuis, mercredi matin, sur les affaires de Rédoine Faïd et du militaire agressé à La Défense. Un ministre très actif face aux caméras. Un peu trop au goût de l'UMP...

Dès 9 heures ce mercredi matin, Manuel Valls convoque les médias. Il est venu au siège de la police judiciaire de Paris pour saluer le travail des fonctionnaires qui ont permis d’accomplir coup sur coup, au cours de la nuit et au petit matin, deux arrestations d’hommes particulièrement recherchés: le fugitif Rédoine Faïd, et l’auteur de l’agression d’un militaire à La Défense.

Le ministre de l’Intérieur, parfois appelé "premier flic de France", prend donc sa part dans ce succès et félicite la police pour "une enquête menée de main de maître".

Porte-parole de Hollande

Deux heures plus tard, il s’exprime une nouvelle fois sur cette actualité, en s’improvisant porte-parole de François Hollande. "Le président de la République en ouvrant le Conseil des ministres a souhaité témoigner de ses remerciements à l'égard des forces de l'ordre pour les arrestations de la nuit, leur adresser sa gratitude, sa confiance et son soutien", a déclaré le ministre sur le perron de l'Elysée.

Cette mise en avant du ministre n’a pas échappé à l’UMP, qui juge cette communication déplacée: "Il n’est pas normal d’instrumentaliser un succès technique des services de police, explique ainsi Bruno Beschizza, secrétaire national de l'UMP. Jeudi, le ministre de l’Intérieur va devoir communiquer sur une gestion politique du mnistère de l’Intérieur: dans l’affaire Cahuzac, mais aussi dans le cadre des scènes de guérilla urbaine vues au moment des évènements du PSG"

Les auditions de Manuel Valls dans le cadre de ces deux commissions d’enquête parlementaires sont très attendues par les députés de l’opposition, qui s’agacent de l’excellente côte de popularité du ministre de l’Intérieur.


A LIRE AUSSI:

>> Redoine Faïd interpellé après six semaines de cavale

>> Militaire agressé à La Défense: une interpellation dans les Yvelines

>> Militaire agressé: Manuel Valls salue une enquête menée "de main de maître"

A. K. avec Damien Fleurot