BFMTV

Gilets jaunes: pour François Hollande, la réponse "n'est plus simplement fiscale"

-

- - -

L'ancien président de la République s'est exprimé lundi à Toulouse, quelques heures avant l'annonce des mesures d'Emmanuel Macron.

Il dit ne pas vouloir "perturber l'intervention du président de la République". François Hollande n'a pourtant pas hésité à s'exprimer quelques heures avant l'allocution d'Emmanuel Macron, prévue ce lundi soir à 20 heures, durant laquelle le chef de l'Etat doit présenter les mesures pour répondre aux préoccupations soulevées durant le grand débat national et la crise des gilets jaunes. 

La réponse attendue ce soir "n'est plus seulement fiscale", a estimé l'ancien président devant 400 élèves de lycées de Haute-Garonne, "même s'il faut rétablir, à mon avis, ce qui a été supprimé" en référence à la suppression de l'ISF. 

"La réponse est de plus long terme. C'est comment faire revivre ces territoires et comment redonner à ces populations la conscience qu'elles appartiennent au même ensemble", a poursuivi l'ancien chef de l'Etat.

Des mesures en faveur de l'environnement

François Hollande a par ailleurs appelé son successeur à prendre des décisions en faveur de l'environnement. "Les manifestations sur le climat ont souvent rassemblé beaucoup plus de monde que les gilets jaunes", a-t-il fait remarquer.

"Se battre contre le réchauffement, c'est agir pour tous, pour sa génération et les suivantes. Je pense que là aussi, s'il y a des décisions à prendre, elles doivent s'inscrire dans cette expression de justice climatique", a expliqué François Hollande.

Et de conclure: "Pour le reste, je n'irai pas plus loin pour ne pas perturber l'intervention du président de la République ce soir. Chacun son tour".

Benjamin Rieth