BFMTV

Pour Marine Le Pen, son père "n'est plus dans la ligne du FN"

Jean-Marie et Marine Le Pen

Jean-Marie et Marine Le Pen - AFP

La présidente du FN juge que son père "n'est plus dans la ligne du FN" qu'elle incarne pleinement quand lui estime que "les polémiques" entretiennent la différenciation du parti...

"Le Pen n'est plus dans la ligne du FN. La ligne du parti c'est moi. Mais il continue tout de même", regrette, dans des propos rapportés Le Point, la présidente du Front national Marine Le Pen en parlant de son père, Jean-Marie, président d'honneur et fondateur du parti. "Est-ce de la jalousie? De la provocation? J'ai renoncé à comprendre", rapporte l'hebdomadaire qui explique que le FN et sa dirigeante seraient fatigués de devoir s'expliquer sur les sorties de l'encombrant paternel. Marine Le Pen a démenti auprès de l'AFP avoir tenu ses propos.

Toujours selon Le Point, sur la question de la ligne du FN, Jean-Marie Le Pen assume ses sorties controversées sur "monseigneur Ebola", la "fournée" ou plus récemment la confirmation de sa théorie sur "l'inégalité des races". "Contrairement à Marine, je pense que le FN progresse grâce aux polémiques. S'il n'y avait plus de polémiques liées au FN, ça voudrait dire que notre parti est dans l'establishment", martèle l'ancien candidat aux présidentielles de 1974, 1988, 1995, 2002 et 2007.

"Inégalité des races", "Charlie business"

Jeudi sur France Info, Jean-Marie Le Pen avait confirmé des propos tenus en 1996, qui ressortent car ils avaient été défendus à l'époque par Sophie Montel, candidate FN à la députation dans le Doubs. "J’avais dit que les Noirs courent plus vite que les Blancs et nagent beaucoup moins vite. Comment ça se fait? Il y a bien une petite différence, non? Qu’est-ce qu’il y a de scandaleux à reconnaître ça?", s'est-il exclamé.

Mais le président d'honneur du FN avait aussi réitéré ses critiques à l'encontre de Charlie Hebdo, transformé selon lui en "Charlie business" après l'attentat du 7 janvier sur lequel il continue de se poser "un certain nombre de questions". Dans une interview parue dans le journal russe Komsomolskaïa Pravda, Jean-Marie Le Pen avait voulu y voir la "signature des services secrets".

Entre les Le Pen, "il fait beau plusieurs fois par jours"

Mais au FN les polémiques ne sont pas l'apanage exclusif du père. Ainsi, plusieurs centaines de personnes ont manifesté jeudi en fin d'après-midi contre la participation de la présidente du "parti d'extrême droite français Front national" à une conférence-débat organisée par l'association des étudiants de l'université d'Oxford.

Toujours selon Le Point, pour résumer ses relations avec son père, Marine Le Pen dit: "Entre Jean-Marie Le Pen et moi, c'est comme le ciel breton, il fait beau plusieurs fois par jour!" Les prochains orages pourraient avoir lieu en PACA puisque le père y sera tête de liste lors des régionales, fin 2015.

S.A.