BFMTV

François Fillon n'a pas reçu d'argent de l'Etat russe, d'après Thierry Solère

François Fillon, le 18 juin 2015 -

François Fillon, le 18 juin 2015 - - Niklas Halle'n - AFP

Le candidat à la présidentielle est attaqué par ses adversaires, qui s'interrogent sur les revenus liés à ses activités de conseil, et notamment à des conférences données en Russie.

"On sait qu'il a fait des conférences en Russie". François de Rugy, candidat à la primaire de gauche, a réclamé lundi matin plus de "transparence" à François Fillon sur ses revenus. Evoquant notamment l'argent lié aux activités de conseil de ce dernier, l'écologiste a pointé en particulier les conférences qu'il a données à l'étranger. 

"On sait depuis quelques jours qu’il a une activité de conférences, de conseils, qui lui a rapporté quatre fois plus que ce que lui rapporte son indemnité depuis 2012, pile quand il est redevenu député. Je pense qu’il est légitime de demander la transparence sur ceux qui lui ont fourni ses revenus. Ces conférences peuvent être financées par des Etats étrangers", a déclaré François de Rugy sur Europe 1

Quelques heures plus tard, sur la même fréquence, le porte-parole de François Fillon a réagi à ces attaques, que François de Rugy n'est pas le seul à relayer à gauche. D'après lui, ces accusations sont "diffamatoires". 

François Fillon "n'a jamais été rémunéré pour ses conférences", données en tant que Premier ministre et "à titre gratuit", a-t-il déclaré. "Il n'a reçu aucune rémunération ni de l'État russe, ni d'une organisation ou d'une entreprise russe", a insisté Thierry Solère. 

C.V.