BFMTV

Pour Mélenchon, les 500 parrainages sont une "machine à verrouiller" la présidentielle

Pour l'instant, Jean-Luc Mélenchon a récolté 200 parrainages d'élus en vue de sa candidature à l'élection présidentielle

Pour l'instant, Jean-Luc Mélenchon a récolté 200 parrainages d'élus en vue de sa candidature à l'élection présidentielle - BFMTV

Jean-Luc Mélenchon s'est plaint de la règle des 500 parrainages d'élus. Le candidat à la présidentielle aimerait devoir récolter des signatures de citoyens.

Jean-Luc Mélenchon a besoin, comme tous les candidats à l'élection présidentielle, de 500 signatures de maires et d'élus pour devenir officiellement candidat. Ce matin sur BFMTV-RMC, il estime que cette règle est "une machine à verrouiller" et dénonce les pressions du Parti socialiste sur ses élus. "C'est la dernière chose qui leur reste au PS pour se débarrasser de moi", analyse le candidat.

Pour l'instant, Jean-Luc Mélenchon a pu réunir 200 signatures mais il assure que l'obtention du reste des parrainages sera complexe. Le futur candidat compte prendre les choses en main: 

"Je m'en vais dans 10 jours voir Mr. Baroin (le président de l'Association des maires de France, NDLR), pour lui dire 'il est en votre pouvoir d'empêcher que se fasse cette chose incroyable que quelqu'un qui a recueilli quatre millions de voix la dernière fois soit entrain de courir misère pour avoir le droit de se représenter".

Il dénonce aussi la publication hebdomadaire, au Journal officiel, de ces mêmes parrainages et préférerait partir à la recherche de "150.000 même 300.000 parrainages citoyens". 
M.L.