BFMTV

Coronavirus: Marine Le Pen exprime son soutien à la communauté chinoise stigmatisée

BFMTV

Avec l'annonce de premiers cas de coronavirus dans l'Hexagone, plusieurs Français d'origine asiatique ont dénoncé sur les réseaux sociaux la stigmatisation dont ils sont victimes.

"Rien, absolument rien ne justifie que nos compatriotes d'origine chinoise soient victimes de défiance en raison du coronavirus", a réagi ce mercredi matin la présidente du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen, alors que de nombreux Français d'origine asiatique ont dénoncé sur les réseaux sociaux une banalisation des propos et attitudes racistes à l'encontre de la communauté chinoise ces derniers jours, après l'annonce des premiers cas de coronavirus sur le territoire français. Le hashtag #JeNeSuisPasUnVirus est devenu viral sur les réseaux sociaux, et dénonce ces incivilités. 

"Ils n'y sont pour rien enfin! Restons intelligents et fraternels!", a poursuivi Marine Le Pen sur Twitter.

Marine Le Pen interpelle le gouvernement 

Tandis que le rapatriement de 250 Français de Wuhan, ville épicentre du virus, s'organise d'ici à la fin de semaine, Marine Le Pen a également appelé le gouvernement à envisager une suspension des vols en provenance de Chine.

Une prise de position similaire à la compagnie britannique British Airways, qui a annoncé la suspension immédiate de tous ses vols vers la Chine continentale. 

Mardi, le ministère de la Santé a annoncé un quatrième cas de contamination sur le territoire français. Il s'agit d'un touriste chinois d'environ 80 ans, hospitalisé "dans un état critique" et actuellement en réanimation.

L.A. avec AFP