BFMTV

Européennes: le RN passe en tête devant LaREM, selon un sondage

Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national aux Européennes

Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national aux Européennes - Jean-Christophe Verhaegen - AFP

Un sondage Kantar Onepoint diffusé ce mardi crédite la liste de Jordan Bardella de 23% d'intentions de vote, devant celle de Nathalie Loiseau et de la République en marche, à 20%.

L'écart se resserrait depuis plusieurs semaines entre les listes de Nathalie Loiseau, soutenue par La République en marche, et de Jordan Bardella, du Rassemblement national.

Selon un sondage Kantar Onepoint diffusé ce mardi 14 mai, la liste d'extrême droite arrive en tête avec 23% d'intentions de vote aux élections européennes, devant La République en Marche à 20%. En troisième position, la liste Les Républicains est créditée de 14%, à moins de deux semaines du scrutin du 26 mai.

Plusieurs sondages ont donné ces derniers jours le RN en tête avec 0,5 à 2 points d'avance sur En Marche, mais d'autres les situent à égalité.

Des poursuivants loin derrière

À gauche, La France insoumise (Manon Aubry) et Europe Écologie Les Verts (Yannick Jadot) ne parviennent pas à se départager, avec 8% d'intentions de vote chacune, devant la liste PS/Place publique (Raphaël Glucksmann) à 5%, selon cette enquête pour La Croix.

Debout La France (Nicolas Dupont-Aignan) est à 4,5% devant Génération.s (Benoît Hamon) à 3,5%. Les listes du PCF (Ian Brossat) et de Lutte ouvrière (Nathalie Arthaud), créditées chacune de 2% d'intentions de vote. La liste Urgence écologie (Dominique Bourg) et celle de l'UDI (Jean-Christophe Lagarde) sont à 1,5%.

Dix-sept des 34 listes officiellement déposées ne recueillent qu'un total de 3% d'intentions de vote.

Une participation estimée à 43%

L'indice de participation est estimé à 43%, à un niveau proche de la participation effective aux européennes de 2014 (42,4%). 63% des personnes interrogées se disent aujourd'hui intéressées par les élections européennes.

L'immigration arrive en tête des "défis que l'Union européenne devra relever", pour 22% des Français interrogés, devant la protection de l'environnement et la lutte contre le réchauffement climatique (17%) et l'emploi et le chômage (13%).

L'enquête a été réalisée en ligne du 6 au 8 mai auprès de 2.010 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Juliette Mitoyen avec AFP