Marine Le Pen, le 19 février 2016. - Patrick Kovarik - AFP
 

La ville de Thor dans le Vaucluse explique n'avoir eu connaissance de la venue de Marine Le Pen que la semaine dernière et refuse de louer sa salle des fêtes pour raisons de sécurité.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire