BFMTV

Vatican: quand François rencontre François

Le pape François accueille François Hollande au Vatican le 24 janvier 2014.

Le pape François accueille François Hollande au Vatican le 24 janvier 2014. - -

Le pape François reçoit le président de la République François Hollande en visite d'Etat vendredi au Vatican. Si les sujets internationaux et nationaux seront débattus il ne faut "pas attendre d'annonce majeure" au terme de l'entretien.

Le pape François reçoit le président de la République François Hollande vendredi au Vatican. Mais alors que des questions sociales agitent les catholiques de France, les deux hommes devraient surtout débattre autour de thèmes internationaux durant la demi-heure d'entretien prévue au programme. La Syrie ou le Proche-Orient occuperont à n'en pas douter une large place dans le communiqué officiel qui scellera la rencontre.

Caroline Pigozzi, journaliste spécialiste des questions de religions et auteure du livre Ainsi fait-il (Plon - 2013) sur le pape François décrypte cette première rencontre et détaille la stratégie diplomatique du Vatican.

François Hollande est reçu vendredi au Vatican par le pape François à l’occasion d’une visite d’Etat…

La visite d’Etat est plus protocolaire que l’audience qui revêt un caractère plus privée, plus informelle. Ce n’est pas une visite à but religieux, c’est un chef d’Etat qui reçoit un autre chef d’Etat et il sera surtout question d’évoquer les grands thèmes internationaux comme la Syrie, le Proche-Orient ou la situation en Afrique où intervient la France. Il sera aussi question des chrétiens d'Orient.

Il existe une convergence de vue entre deux hommes aussi ‘politique’ l’un que l’autre. Le contact devrait être aisé mais il ne faut pas attendre d’annonce majeure.

Aucune chance que le collectif de jeunes catholiques qui a envoyé une supplique au pape à propos de sujets franco-français comme le mariage pour tous, l’IVG ou la fin de vie, soit entendu?

Non. Cette visite pourrait rassurer les catholiques de France mais cela pourrait aussi avoir pour conséquence de renforcer certains clivages existants. Et puis avec plus de 180 pays représentés au Vatican, si le pape François devait intervenir dans chaque situation nationale cela le contraindrait à publier un communiqué tous les deux jours.

Le pape ne prendra de position officielle sur la France. Pour autant, vu que le pape François décide des thèmes abordés, ils pourront confronter leurs points de vue sur des sujets sociaux d'importance. 

La situation personnelle de François Hollande peut-elle avoir une influence sur cette visite?

Le pape est une autorité morale mais il ne juge pas au cas par cas. Il ne décerne pas de bons ou de mauvais points. Et puis il a reçu Vladimir Poutine qui est divorcé…

Membre de nombreuses organisations internationales, quelle est l’influence du Vatican sur le monde?

Elle est grande car le Vatican est un état très informé sur le monde qui l'entoure grâce à un réseau très développé, avec des religieux dans chaque coin du monde à des points stratégiques comme en Syrie aux postes frontières. C’est une diplomatie subtile et discrète, je dirais que c’est une diplomatie de contact.

Et puis un message du pape est toujours important, cela intéresse toujours et ce partout dans le monde. Et puis parfois même les prises de position du pape François interpellent, c’est aussi le but de ses communications.

Le Pape François justement, a-t-il révolutionné le rôle du Vatican?

François est très différent de Benoît XVI qui est un pur théologien. Il n'est pas très européen dans sa vision du monde, c'est un pape mondialiste. Comme Jean-Paul II en son temps, c’est un pape qui entre dans la vie des gens par de nombreuses prises de position. C’est un pape de combat qui occupe le terrain.

Propos recueillis par Samuel Auffray