BFMTV

Valérie Trierweiler "très impressionnée" par ce qu'elle a vu en Inde

Valérie Trierweiler a visité un hôpital indien, à Bombay.

Valérie Trierweiler a visité un hôpital indien, à Bombay. - -

L'ex-première dame a effectué sa première apparition publique depuis l'annonce de la séparation du couple présidentiel, ce lundi. En visite dans un hôpital de Bombay, en Inde, elle a refusé de s'exprimer sur sa situation personnelle.

Valérie Trierweiler aurait sans doute préféré un peu plus d'intimité, lors de sa visite d'un hôpital de Bombay, lundi 27 janvier. Suivie par une cinquantaine de photographes, la désormais ex-première dame effectuait, en effet, sa première sortie publique depuis sa séparation d'avec François Hollande.

Déclinant toute question personnelle, Valérie Trierweiler a néanmoins tenu à rendre hommage au personnel du service pédiatrique de l'hôpital indien.

"C'est très impressionnant de voir ces bébés de moins d'un kilo avec des chances de vie très limitées. C'est une injustice car même si tout est fait pour le mieux, ils n'ont pas les mêmes moyens que dans nos hopitaux", a-t-elle déclaré.

Valérie Trierweiller était venue soutenir le lancement de la fondation Fight Hunger, parrainée par l'ONG Action Contre la Faim (ACF), qui lutte pour la prévention et le traitement de la malnutrition.

Valérie Trierweiler va "continuer le combat"

Après cette première visite, Valérie Trierweiler s'est rendue dans un centre du nutrition du bidonville de Dharavi, où sont suivis des enfants souffrant de malnutrition sévère, un programme soutenu par la fondation tout juste créée.

"En Inde, un enfant meurt toutes les 30 secondes, pas tous de malnutrition", a-t-elle souligné. Priée de dire si elle allait continuer cet engagement contre la malnutrition elle a répondu: "cela fait trois ans (...), je vais continuer ce combat".

Y. D. avec AFP