BFMTV

Quand Hollande promettait à Obama d‘abandonner le scooter

Il était déjà question de scooter lors de la première rencontre entre Obama et Hollande ans le Bureau ovale.

Il était déjà question de scooter lors de la première rencontre entre Obama et Hollande ans le Bureau ovale. - -

Retour sur la première rencontre entre François Hollande et Barack Obama à Washington. Le président américain avait conseillé à son homologue français d’abandonner les déplacements à scooter. C’était le 18 mai 2012…

François Hollande écoutera-t-il les conseils de Barack Obama cette fois-ci? Le président français est jusqu’à mercredi sur le sol américain, pour une visite d’Etat à laquelle Nicolas Sarkozy n’avait pas eu droit. Une sorte de privilège puisqu’il s’agit de la quatrième visite d’Etat organisée aux Etats-Unis sous l’ère Obama.

Pour autant, François Hollande connaît déjà le Bureau ovale de la Maison blanche. Il y avait été reçu le 18 mai 2012, pour son premier déplacement en dehors de l’Union européenne. Avant d’aborder des dossiers classiques comme l’économie mondiale et des sujets diplomatiques, le président américain avait tenu à souligner qu’il connaissait le parcours de son hôte, qui a étudié les fast-foods américains en 1974.

Barack Obama avait aussi plaisanté sur l’habitude qu’avait François Hollande de se déplacer à scooter avant son élection. "Je l’ai averti que maintenant qu’il est président, il ne peut plus se déplacer à scooter à Paris. Je le sais parce que j’ai essayé moi-même et mes services de sécurité ne me laissent pas faire", lançait Barack Obama devant un François Hollande tout sourire. "J’espère ne pas avoir à l’utiliser avant longtemps", répondait le nouveau chef d’Etat français.

La suite de l’histoire a montré que François Hollande aurait peut-être dû retenir cet avertissement formulé comme une blague. Ce sont en effet ses déplacements à scooter qui ont trahi sa liaison avec Julie Gayet.

Karine Lambin