BFMTV
Élysée

Nice: l'hommage appuyé de Hollande aux magistrats

Après la polémique engendrée par ses propos sur les magistrats, François Hollande leur a rendu un hommage appuyé samedi lors de la commémoration aux victimes de l'attentat de Nice.

Ce samedi 15 octobre, François Hollande s'est rendu à Nice pour rendre hommage aux 86 victimes de l'attentat du 14-juillet. Dans son discours, le chef de l'Etat a rendu un hommage appuyé aux magistrats, qu'il a critiqués dans un récent livre de confidences.

Au lendemain de ses excuses aux principaux magistrats du pays pour ses propos sur la "lâcheté" des juges dans le livre Un président ne devrait pas dire ça, le chef de l'Etat a salué leur travail, comme celui des secouristes, policiers et Niçois qui ont apporté leur aide aux victimes de l'attentat qui a fait 86 morts le 14 juillet.

"Nous devons connaître toute la vérité"

"Je pense aussi aux magistrats qui, ce soir-là, se sont rendus immédiatement sur les scènes de crime pour l'identification des corps et commencer le travail d'enquête", a déclaré François Hollande. "Il leur revient aujourd'hui, en toute indépendance, d'établir la vérité sur ce qui s'est produit à Nice le 14 juillet", a ajouté le président de la République. "Nous devons la connaître toute cette vérité", a-t-il souligné.

Les représentants des présidents et procureurs de France ont salué vendredi la lettre de "regrets" de François Hollande après ses propos controversés sur les magistrats comme "un début d'explication", mais ont prévenu qu'il faudrait du temps "pour que les choses se cicatrisent".

A. K. avec AFP