BFMTV

Joseph Zimet, le nouveau conseiller en com' de l'Elysée

Joseph Zimet (au côté de son épouse Rama Yade) à l'Elysée, le 10 mars 2008

Joseph Zimet (au côté de son épouse Rama Yade) à l'Elysée, le 10 mars 2008 - AFP - Martin Bureau

Selon une information révélée par Le Monde et L'Opinion, l'ancien directeur de la Mission du Centenaire de la première guerre mondiale récupère ce poste dans le cadre de la réorganisation de l'Elysée.

C'est à lui que les médias auront désormais affaire lorsqu'il s'agira de décrypter des propos ou une annonce d'Emmanuel Macron, parfois des éléments de son agenda. Ancien directeur de la Mission du Centenaire de la première guerre mondiale, Joseph Zimet a été nommé conseiller de l'Elysée en charge de la communication, ont révélé Le Monde et L'Opinion ce mardi.

Âgé de 46 ans, cet historien de formation est notamment celui qui a organisé l'"itinérance mémorielle" d'Emmanuel Macron en novembre 2018, séquence lors de laquelle le chef de l'État a sillonné l'Est et le Nord de la France pendant près d'une semaine. 

Pacifier les relations avec les médias

Comme le rapporte Le Monde, Joseph Zimet a un parcours politique ancré dans la gauche tendance social-démocrate, celle de Dominique Strauss-Kahn. Il a ensuite été conseiller de Jean-Marie Bockel lorsque celui-ci était ministre de la Coopération de Nicolas Sarkozy.

Ses pas ont croisé ceux d'Emmanuel Macron à Sciences Po Paris, mais les deux ont travaillé de concert dans le cadre des préparatifs pour les commémorations de l'armistice de la Grande guerre. Joseph Zimet a par ailleurs épousé Rama Yade, dont il est aujourd'hui séparé.

La présidence précise que cette nomination s'inscrit dans le cadre de la réorganisation de l'Elysée. Joseph Zimet n'occupera pas à proprement parler l'ancien poste de Sibeth Ndiaye, celui qu'elle a laissé vacant lorsqu'elle a été nommée porte-parole du gouvernement, à la fin du mois de mars, ni celui de Sylvain Fort, l'ancien responsable du pôle communication de l'Elysée. Il sera en charge de la communication présidentielle à l'échelle nationale.

"Apporter un regard neuf"

"C’est un profil qui dépasse la communication stricto sensu", explique l'Élysée. "C’est le signe de la volonté du Président d’apporter un regard neuf et d’avoir une personnalité qui dépasse le cadre de la communication". Le palais soutient qu'en tant qu'"historien de formation", Joseph Zimet a "le souci du récit nécessaire pour tisser le lien entre l’action du président pour les Français et le temps long".

Dans la logique de l'Acte II du quinquennat, que la Macronie espère plus apaisée, le nouveau "monsieur com'" aura à pacifier les relations du Château avec les médias. Un rôle essentiel au vu du calendrier législatif chargé des prochains mois, ainsi que des échéances électorales à venir.

Jules Pecnard et Benjamin Duhamel