BFMTV

Hollande va rendre hommage à Mitterrand en public et en privé

François Mitterrand en 1981 et François Hollande en 2015

François Mitterrand en 1981 et François Hollande en 2015 - STF, JEAN-PHILIPPE KSIAZEK - AFP

D'abord lors d'une cérémonie officielle puis dans le huis-clos de l'Elysée avec les proches, François Hollande honorera la mémoire de François Mitterrand vendredi 8 janvier, 20 ans exactement après le décès de l'ancien président de la République, qu'il avait côtoyé à partir de la fin des années 80.

Après s'être rendu à Jarnac, en Charente, sur la tombe de François Mitterrand à l'occasion du vingtième anniversaire de sa mort, François Hollande va dîner avec les amis de l'ancien président de la République (1981-1995) à l'Elysée. Jack Lang, Michel Charasse, Pierre Bergé, sa fille Mazarine et l'ancienne patronne d'Areva Anne Lauvergeon, notamment, avaient l'habitude de se réunir dans un restaurant chaque année pour évoquer le passé.

En 2016, c'est donc dans la résidence occupée pendant 14 ans par François Mitterrand que ses proches se remémoreront leurs souvenirs. Ce sera aussi l'occasion d'évoquer les proches disparus, comme Danielle Mitterrand et Roger Hanin, dans une ambiance "informelle et conviviale", selon un participant au Parisien mercredi.

Hollande et Mitterrand ont bien plus qu'un prénom en partage: seuls présidents de gauche de la Ve République, ils ont caressé l'un et l'autre un rêve, celui de "changer la vie" avant de se heurter aux réalités économiques et d'affronter l'expérience amère de la désillusion. Pourtant, les deux hommes, s'ils "ne se sont pas combattus, ne se sont pas séduits (et) n'ont pas établi de liens filiaux", explique Jack Lang malgré un passage du jeune François Hollande - 26 ans à l'époque - à l'Elysée en 1988 en tant que chargé de mission.

Mitterrand et Hollande partagent le "goût du secret"

Pour Jean-Louis Bianco, qui fut pendant neuf ans secrétaire général de l'Elysée sous Mitterrand, les deux hommes ont des "tempéraments très différents". Avec "quelques points communs" aussi, comme ce "goût du secret et cette conscience aiguë qu'au sommet de l'Etat, on est seul face aux décisions importantes".

Selon un sondage Ifop diffusé mardi, deux Français sur trois gardent un bon souvenir des années durant lesquelles François Mitterrand, disparu il y a tout juste 20 ans, était président de la République, mais ils sont nettement moins nombreux qu'il y a cinq ans.

L'année 2016 sera une "année Mitterrand" avec, ce 8 janvier, le vingtième anniversaire de la mort de l'ancien président de la République, et le 26 octobre prochain, le centième anniversaire de sa naissance.

S.A.