BFMTV

François Hollande dit pouvoir "comprendre" l'intervention turque en Syrie

François Hollande à La Celle Saint-Cloud, le 25 août 2016.

François Hollande à La Celle Saint-Cloud, le 25 août 2016. - STEPHANE DE SAKUTIN - AFP

François Hollande a déclaré jeudi qu'il pouvait "comprendre" l'intervention militaire entreprise par la Turquie débutée le 24 août en Syrie en vue de chasser l'EI et les milices kurdes de la frontière.

François Hollande a déclaré, jeudi 25 août, pouvoir "comprendre" l'intervention turque en Syrie, compte tenu des attentats terroristes perpétrés par l'organisation Etat islamique sur son territoire, tout en appelant à la "négociation". Le chef de l'Etat français a déclaré à l'issue d'une rencontre avec des dirigeants sociaux-démocrates européens à la Celle Saint-Cloud:

"La Turquie elle-même a voulu pénétrer sur le territoire syrien pour lutter contre Daesh et nous pouvons comprendre cette attitude compte tenu de ce qu'a été le crime terroriste commis par Daesh en Turquie. Mais en même temps, nous devons faire en sorte qu'il y ait à travers cette action une volonté commune d'aller vers la négociation", a-t-il enchaîné devant la presse.

Les forces turques ont lancé, mercredi 24 août, une opération militaire pour chasser les jihadistes de Daesh de la ville syrienne de Jarablos, située près de la frontière avec la Turquie. Plusieurs chars turcs ont pénétré en territoire syrien, pendant que des avions de la coalition internationale apportent leur soutien à l'opération.

la rédaction avec AFP