BFMTV

Au Salon de l'agriculture, Macron adopte des poules pour l'Elysée

Au beau milieu de sa visite marathon au Salon de l'agriculture, le président de la République s'est vu offrir une poule, appelée "Agathe". Elle sera accompagnée d'une autre congénère, dont le prénom n'a pas encore été choisi.

Brigitte Macron souhaitait un potager à l'Elysée. Elle aura le droit à un poulailler. Au beau milieu de sa visite marathon au Salon de l'agriculture, sa première en tant que président de la République, Emmanuel Macron a rencontré Yves de la Fouchardière, le directeur général des Fermiers de Loué. En pleine discussion, et devant la caméra de BFMTV, ce dernier a demandé au chef de l'Etat s'il souhaitait emporter l'une de ses poules à l'Elysée, ce qu'il a accepté après un court moment d'hésitation.

"Ça vous fera un oeuf pour le matin", a ensuite commenté l'éleveur. "Je les prends parce qu'aujourd'hui c'est le ministère de l'Intérieur qui me les fournit (les oeufs, NDLR)", lui a répondu le Président. Non loin de l'Elysée, en effet, et depuis un peu plus d'un an, quatre poules logent déjà place Beauvau aux cotés du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

Posant avec son nouvel animal de compagnie, Emmanuel Macron s'est ensuite inquiété de la cohabitation future entre sa poule et Nemo, le labrador présidentiel: "Il faudra qu'on trouve un système pour la protéger du chien."

"Agathe" la poule sur le plateau de BFMTV

Peu de temps après cet échange insolite, l'éleveur est venu s'exprimer sur le plateau de 7 Jours BFM. Yves de la Fouchardière nous alors expliqué que la poule en question a été nommée Agathe par le président de la République, en référence au prénom de la jeune fille qui apparaît sur les emballages d'oeufs des fermiers de Loué. Il nous a également annoncé que ce ne sera pas une seule, mais bien deux poules qui seront adoptées par l'Elysée, ce qui sera mieux pour le bien être des animaux et la ponte des oeufs. Quant au prénom de la seconde poule, il n'a pas encore été choisi par Emmanuel Macron.

Jé. M.