BFMTV

Deux Français sur trois ne font pas confiance à Macron pour défendre les agriculteurs

Emmanuel Macron en 2017, alors en campagne, au Salon de l'Agriculture.

Emmanuel Macron en 2017, alors en campagne, au Salon de l'Agriculture. - Thomas Samson - AFP

Attention, terrain miné. Un sondage ne prédit pas une partie de campagne au président Macron qui devra marcher sur des œufs (plutôt que de les recevoir), samedi au Salon de l'agriculture.

La dernière fois, il était tombé sur un œuf. Emmanuel Macron se rendra samedi, pour la première fois en tant que président de la République au Salon de l'agriculture. Le chef de l'Etat joue gros lors de ce rendez-vous devenu passage obligé des présidents successifs et qui, à la lumière d'un sondage Odoxa* publié vendredi, s'annonce plus terrain hostile que havre bucolique. Ainsi, plus de deux Français sur trois considèrent qu'Emmanuel Macron est éloigné des préoccupations de la France rurale et une même proportion ne lui fait pas confiance pour "mener une bonne politique agricole".

Et quelque 69% des personnes interrogées jugent le chef de l'État "plutôt éloigné" des préoccupations de la France rurale, contre 30% d'un avis contraire.

Macron, mauvais défenseur des agriculteurs?

Jean-Luc Mélenchon fait légèrement mieux en la matière avec 36% de réponses positives, mais 15% seulement des Français interrogés considèrent Laurent Wauquiez "plutôt proche" des préoccupations du monde rural, selon cette enquête avec Dentsu consulting pour Le Figaro et France Info.

Par ailleurs, deux Français sur trois (65%) ne font pas confiance à Emmanuel Macron et au gouvernement pour "mener une bonne politique agricole", contre 34% d'un avis opposé. Et une proportion semblable (66%) ne leur fait pas confiance pour "permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail", contre 33% d'un avis contraire.

Des agriculteurs populaires, quoique pollueurs

A l'opposé, les agriculteurs jouissent pour leur part d'une grande popularité auprès des Français: 88% des personnes interrogées ont une "bonne opinion" d'eux et seuls 12% sont d'un avis opposé.

Une popularité qui n'exclut pas quelques réserves: si 95% des Français considèrent que les agriculteurs "sont utiles au pays", ils sont 79% à penser qu'ils "utilisent trop de pesticides".

Enfin, pour 41% les agriculteurs sont "trop subventionnés" et 17% seulement estiment qu'ils "sont justement rétribués par la grande distribution".

*Enquête réalisée en ligne les 21 et 22 février auprès de 973 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

David Namias avec AFP