BFMTV

Régionales en Paca: Thierry Mariani déplore une "défaite pour la démocratie"

La tête de liste Rassemblement national en Provence-Alpes-Côte d'Azur s'est inclinée dimanche au second tour des élections régionales face au président LR sortant, Renaud Muselier.

Battu par Renaud Muselier aux élections régionales, le candidat RN Thierry Mariani a dénoncé dimanche soir un "système coalisé", une "défaite pour la démocratie" et une "campagne qui n'honore pas nos adversaires" dans un discours prononcé quelques heures après la publication des résultats.

Thierry Mariani s'en est notamment pris à Renaud Muselier, "un candidat qui a vu les trois derniers présidents de la République voler à son secours, qui a vu la majorité des médias se mobiliser pour sa réélection parfois au mépris de la plus élémentaire de la déontologie, qui a vu tous les intérêts, puissances, partis, des macronistes aux communistes, lui venir en aide pour éviter sa défaite".

"Quand on est redevable auprès de tant de cercles de pouvoirs, ça ne présage rien d bon pour l’avenir de la région", a-t-il ajouté.

55% pour Renaud Muselier

Dimanche, Renaud Muselier a réussi à garder la tête de la région Paca en recueillant plus de 55% des voix au second tour des élections régionales, devant Thierry Mariani (44,38%).

À l'issue du premier tour dimanche dernier, le candidat du Rassemblement national était arrivé en tête avec 36,38%, en devançant le président sortant de la région. Avec 16,89% des voix, le candidat d'union de la gauche et des écologistes Jean-Laurent Félizia aurait pu se maintenir. Mais ce dernier avait finalement décidé de se retirer face à un second tour trop "incertain et dangereux" en raison des scores du RN.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions