BFMTV

Philippot: "Les régionales auront révélé le vrai clivage politique"

Florian Philippot se félicite d’une situation "inédite" au lendemain du second tour des élections régionales.

Florian Philippot se félicite d’une situation "inédite" au lendemain du second tour des élections régionales. - BFMTV

Si le FN n’a finalement remporté aucune région lors des élections régionales, Florian Philippot s'est tout de même félicité des résultats de son parti, qui progresse dans quasiment toutes les régions en termes de voix, au lendemain du second tour.

Aucune région mais un enthousiasme certain dans les rangs du Front national. Au lendemain second tour, le vice-président du parti s’est félicité des résultats obtenus lors de ces élections régionales.

"Nous avons des élus dans toute la France, ce qui est inédit", retient Florian Philippot.

Évoquant une "fausse triangulaire" dans sa région (Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine), le numéro 2 du FN a dénoncé "un système coalisé". "Cela tiendra un temps, mais cela ne tiendra pas tout le temps", a-t-il mis en garde au micro de BFMTV, en duplex depuis Metz ce lundi matin.

Score historique

"Cela ne nous empêche pas de progresser puisque nous battons nos records", a également remarqué le numéro 2 du FN. Le parti a effectivement enregistré un score historique de voix (plus de 6.600.000) avec au moins 200.000 votes supplémentaires par rapport à la dernière présidentielle de 2012, son précédent record.

"L’intérêt de cette élection, c’est qu’elle aura révélé le vrai clivage", a estimé Florian Philippot.

"Nous allons arriver à la présidentielle dans un paysage politique plus clair. Il n’y aura pas l’opposition entre l’UMP et le PS comme ils essayent de nous le faire croire, mais bien l’opposition entre nous les patriotes et eux, qui méprisent la France et son peuple", a conclu le vice-président du FN.
P.P.