BFMTV

Le FN progresse dans quasi toutes les régions en termes de voix

Le parti de Marine Le Pen n’a emporté aucune région dimanche soir, mais a obtenu un nombre de votes sans précédent. Dans quasiment toutes les régions, la formation d’extrême droite a progressé en termes de voix entre les deux tours.

S’il a échoué à décrocher une région, le Front national a enregistré un double record national dimanche soir, au second tour des élections régionales. En pourcentage, d’abord avec 27,39% des voix à 0h39. Mais aussi en nombre de voix, avec 6,8 millions de bulletins de vote en faveur du parti de Marine Le Pen.

La formation d’extrême droite, qui avait obtenu 6 millions de votes en sa faveur au premier tour, a d’ailleurs progressé en termes de voix dans quasiment toutes les régions entre les deux tours, sauf la Corse et l'Île-de-France, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur:

Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine: 641.234 voix au 1er tour, 790.179 au 2nd

Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes: 480.621 voix au 1er tour, 507.770 au 2nd

Auvergne-Rhône-Alpes: 639.923 voix au 1er tour, 667.084 au 2nd

Bourgogne-Franche-Comté: 303.143 voix au 1er tour, 376.902 au 2nd

Bretagne: 218.474 voix au 1er tour, 246.177 au 2nd

Centre-Val-de-Loire: 262.156 voix au 1er tour, 308.422 au 2nd

  • Corse: 14.176 voix au 1er tour, 13.599 au 2nd

Île-de-France: 580.499 voix au 1er tour, 520.361 au 2nd

  • Langudoc-Roussillon-Midi-Pyrénées: 653.573 voix au 1er tour, 826.023 au 2nd

Nord-Pas-de-Calais-Picardie: 909.035 au 1er tour, 1.015.649 au 2nd

  • Normandie: 317.118 voix au 1er tour, 374.089 au 2nd

Pays de la Loire: 270.888 au 1er tour, 286.723 au 2nd

  • Provence-Alpes-Côte d'Azur: 719.746 voix au 1er tour, 886.147 au 2nd

"C’est un percée historique", a commenté lundi matin sur BFMTV Frédéric Micheau, directeur des études d’opinion chez Opinionway.

  • "Le FN a progressé de 800.000 voix par rapport à dimanche dernier. Le score obtenu hier est son meilleur score électoral de toute son histoire. C’est un score supérieur à celui qu’avait enregistré Marine Le Pen à la présidentielle de 2012", a souligné le sondeur. "C’est une vraie performance."

Forte de ces résultats, la présidente du parti Marine Le Pen a lancé dimanche dans la soirée, en vue de 2017: "Rien ne pourra nous arrêter".

  • “Le plafond de verre continue de résister”

Mais malgré ce nouveau score record, le Front national n’est pas parvenu à décrocher une région, lors d'un second tour marqué par un bond de la participation. Dans le nord, la présidente du parti Marine Le Pen a échoué face au candidat des Républicains Xavier Bertrand. En Paca, sa nièce Marion Maréchal-Le Pen a été battue par Christian Estrosi. Idem en triangulaire, dans le Grand Est pour Florian Philippot et en Bourgogne-Franche-Comté pour Sophie Montel.

  • Pourquoi cet échec à transformer l'essai? Pour les analystes, il découle d'une combinaison de facteurs: mode de scrutin, "front républicain", mobilisation des électeurs, mais aussi "plafond de verre" qui l'empêche de gagner des seconds tours.

"Le plafond de verre continue de résister" pour le parti fondé par Jean-Marie Le Pen, a ainsi estimé Frédéric Micheau. "Il y a des électeurs qui ont voté FN au premier tour et qui n’ont pas voté pour lui au second parce qu’ils ont considéré que le message qu’ils avaient envoyé avaient été reçu", a-t-il expliqué. "Et également parce qu’ils ne voulaient pas que le FN dirige leur région. Au global, on a quand même 50% des électeurs qui considèrent que si le FN dirigeait leur région ce serait une mauvaise chose."

Violette Robinet