BFMTV
Présidentielle

Présidentielle: Pécresse au second tour dans un sondage, Taubira mesurée à 2%

Premier grand discours de Valérie Pécresse, candidate Les Républicains à la présidentielle, devant les cadres de son parti, le 11 décembre 2021 à Paris

Premier grand discours de Valérie Pécresse, candidate Les Républicains à la présidentielle, devant les cadres de son parti, le 11 décembre 2021 à Paris - BERTRAND GUAY © 2019 AFP

Un sondage OpinionWay publié ce mercredi et conduit les 8 et 9 décembre derniers a sondé les intentions de vote des Français pour le tour de la présidentielle. La candidate désignée par la droite apparaît en bonne place pour se qualifier pour la seconde manche, au détriment de Marine Le Pen. Christiane Taubira, dont les ambitions sont évoquées depuis le début du mois, ne décolle pas quant à elle.

L'institut OpinionWay a dévoilé un nouveau sondage ce mercredi. L'étude, conduite en ligne les 8 et 9 décembre derniers auprès d'un panel de 962 de nos concitoyens, explore leurs intentions de vote à cinq mois du premier tour de la présidentielle. Et il en ressort que Valérie Pécresse, elle-même débordée par Emmanuel Macron, devance Marine Le Pen dans la course au second volet du scrutin. Au milieu d'un paysage de gauche toujours sinistré, la candidature de Christiane Taubira, désormais évoquée au grand jour mais toujours non-officielle, ne séduit pas.

Performance contrastée pour Pécresse

Le classement révélé ce mercredi par OpinionWay en ce qui concerne le rapport de forces politique en vue du premier tour de la présidentielle est le suivant: le sortant supplante la concurrence du haut d'un socle de 25% d'intentions de vote, huit points devant la rivale que lui a choisie la droite lors de son congrès, Valérie Pécresse, à 17%. On retrouve ensuite Marine Le Pen, jaugée à 16%, visiblement lestée par la candidature d'Éric Zemmour, flashé quant à lui à 12%.

Dans le détail, c'est dans l'électorat habituel de la droite que Valérie Pécresse réalise ses meilleurs scores. Elle convainc pour l'heure 27% des 65 ans et plus, et récolte 20 % parmi les cadres supérieurs. Problème pour elle toutefois: non seulement elle partage ces publics avec Emmanuel Macron mais en plus celui-ci y brasse plus large, avec respectivement 28 et 22% auprès de ces deux segments.

La gauche toujours au 36e dessous

La gauche, pour sa part, continue de végéter d'après cette enquête dont la marge d'incertitude oscille entre 1,4 à 3,2%. Seuls Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot, avec 8% de ces voix hypothétiques, surnagent pour le moment. Alors que sa candidature éventuelle est actuellement au centre de l'attention, Christiane Taubira ne fait pas recette auprès du grand public. Celle qui multiplie les consultations auprès de personnalités de sa famille politique depuis deux semaines, ne recueille que 2% des intentions de vote.

À l'heure de prendre la température, le baromètre de ce mois de décembre est donc bien frais pour l'ex-garde des Sceaux.

Cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 962 personnes inscrites sur listes électorales, issu d’un échantillon de 1006 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon est constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. L’échantillon a été interrogé par questionnaire auto-administré en ligne. Les interviews ont été réalisées du 8 au 9 decembre 2021.

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV