BFMTV
Présidentielle

Macron à la Rotonde: "Même l'Eglise catholique fait la fête de temps en temps", lâche Cohn-Bendit

Daniel Cohn-Bendit, invité de Ruth Elkrief lundi soir sur BFMTV, a réagi à la polémique autour du dîner de victoire de premier tour d'Emmanuel Macron à la brasserie La Rotonde à Paris.

Le dîner d'Emmanuel Macron à la brasserie parisienne La Rotonde, pour fêter la victoire du premier tour de l'élection présidentielle, fait l'objet de critiques. Cette soirée est perçue par certains comme la marque d'un excès de confiance du candidat En Marche!. Daniel Cohn-Bendit, soutien d'Emmanuel Macron, a réagi lundi soir à la polémique autour de ce dîner de victoire du premier tour. 

Daniel Cohn-Bendit, interrogé par Ruth Elkrief sur BFMTV ce lundi, sur les images de la soirée polémique a voulu mettre les choses au clair. "Même l'Eglise catholique, quand les choses sont graves, fait la fête de temps en temps", a t-il rétorqué.

"C'était un grand moment pour lui"

Le soutien d'Emmanuel Macron a insisté sur la victoire du candidat En Marche!, qui vient de "gagner l'étape des Pyrénées, il est arrivé en tête du Tourmalet", a t-il déclaré. "C'était un grand moment pour lui, avec ses secrétaires, ses chauffeurs et leurs familles", a ajouté l'ancien député européen.

Lorsque Ruth Elkrief interpelle Daniel Cohn-bendit sur les convives d'Emmanuel Macron à la Rotonde, il explique qu'il n'y avait pas une majorité de personnalités au dîner, mais seulement des soutiens de la première heure. "Ce n'est pas parce qu'on a un nom connu qu'on va se cacher dans les caves de je ne sais où", lâche-t-il.

Selon Daniel Cohn-Bendit, Emmanuel Macron a juste mangé dans une brasserie qu'il fréquente "depuis 10 ans", pour fêter le résultat du premier tour de l'élection présidentielle. 

Léo Sanmarty