BFMTV
Présidentielle
en direct

EN DIRECT - Vacances à Ibiza: Blanquer dénonce une "exploitation" de l'affaire par ses "adversaires"

EN DIRECT - Vacances à Ibiza: Blanquer dénonce une "exploitation" de l'affaire par ses "adversaires"

Le ministre français de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer à l'Assemblée nationale à Paris, le 9 mars 2021

Éric Zemmour était l'invité de BFMTV-RMC ce mardi à 8h35. Ce soir, c'est la candidate Les Républicains Valérie Pécresse qui sera l'invitée de BFMTV dans "La France dans les yeux".

Blanquer reconnaît que ses congés à Ibiza étaient "peut-être un peu une erreur"

Dans la tourmente pour avoir pris des vacances à Ibiza alors que Jean-Michel Blanquer planchait sur le protocole sanitaire dans les écoles, le ministre de l'Education nationale exprime des regrets.

"C’était peut-être un peu une erreur. Il ne faut pas chaque jour battre sa coulpe parce que vos adversaires veulent vous déstabiliser. (...) S'il fallait changer le lieu bien sûr, je le ferais. (...) C'est une polémique stérile", a expliqué le patron de la rue de Grenelle sur TF1.

"J'ai pris 4 jours de congés et j'ai travaillé pendant ces 4 jours", assure Blanquer après ses vacances à Ibiza

Après avoir esquissé un mea culpa à l'Assemblée nationale sur ses vacances à Ibiza cette après-midi, Jean-Michel Blanquer s'est à nouveau justifié sur TF1.

"Est-ce que c’est normal ou pas de prendre des vacances pour un membre du gouvernement ? (...). Personne ne peut penser que c’est parfaitement anormal. J’ai pris 4 jours de congés et j’ai travaillé pendant ces 4 jours", explique le ministre de l'Education nationale.

Castex soutient Blanquer

Jean Castex soutient son ministre de l'Éducation. Jean-Michel Blanquer a respecté les "instructions données" par l'exécutif, a commenté le Premier ministre.

Blanquer sur ses vacances à Ibiza: "La symbolique, je la regrette"

Interpellé à l'Assemblée nationale ce mardi après-midi sur ses vacances à Ibiza juste avant la rentrée scolaire, le ministre de l'Education nationale a dit "regretter la symbolique" du lieu.

"Il se trouve que le lieu que j'ai choisi, j'aurais dû en choisir sans doute un autre", a reconnu, au lendemain de la révélation par Mediapart du fait qu'il se trouvait aux Baléares lorsqu'il a annoncé son protocole controversé, une information confirmée par le ministère.

"Je voudrais amicalement lui conseiller de trouver sa propre personnalité", lance Le Pen à Zemmour

"L'imitation et le parasitage est une forme d'hommage, mais je voudrais amicalement lui conseiller de trouver sa propre personnalité, sa propre fabrique pour faire de la politique", a étrillé Marine Le Pen ce mardi en conférence de presse, à l'endroit d'Eric Zemmour.

La candidate du Rassemblement national se référait au fait qu'il a été annoncé lundi qu'Eric Zemmour tiendrait un meeting le même jour qu'elle, le 5 février prochain.

Blanquer à Ibiza: "Cette désinvolture dit quelque chose", pour Marine Le Pen

"Cette désinvolture dit quelque chose", a estimé ce mardi Marine Le Pen en conférence de presse, au sujet des révélations de Mediapart sur les vacances de Jean-Michel Blanquer à Ibiza début janvier, au moment de l'annonce du nouveau protocole sanitaire à l'école.

"Aller passer ses vacances dans un endroit dit paradisiaque démontre un désintérêt dans ce que vivent les Français", a également critiqué la candidate du Rassemblement national.

"Il n'y a pas et il n'y aura jamais de souveraineté européenne car il n'y a pas de peuple européen", lance Marine Le Pen

"Que les chose soient claires tant pour Emmanuel Macron que pour Valérie Pécresse ; il n’y a pas et il n’y aura jamais de souveraineté européenne car il n’y a pas de peuple européen. Mais au-delà du concept, il y a plus grave ; en diffusant cette idée, en faisant par exemple la promotion d’une diplomatie européenne nous n’avons abouti qu’à une seule chose la fragilisation voire l’effacement de notre propre diplomatie", a lancé ce mardi Marine Le Pen en conférence de presse.

"Défendre l’idée de souveraineté européenne comme le font les jumeaux Macron-Pécresse, me paraît en outre totalement incompatible avec la fonction présidentielle gravée dans le marbre de notre Constitution qui fait du président de la République le 'garant de l’indépendance nationale'", a poursuivi la candidate du Rassemblement national.

Emmanuel Macron "est resté pendant quatre ans le factotum de Mme Merkel", cingle Marine Le Pen

"Contrairement à ce qu'il veut bien nous faire croire, voire croire lui-même, Emmanuel Macron n'est nullement l'un des grands leaders de l'Union européenne; tout comme son prédécesseur, il est resté pendant quatre ans le factotum de Mme Merkel", a cinglé Marine Le Pen ce mardi en conférence de presse.

Blanquer à Ibiza: Roussel dénonce un "manque de sérieux et de respect"

"C'est absolument regrettable, quel manque de sérieux et de respect pour la profession enseignante, pour les parents d'élève et pour les enfants", a réagi ce mardi matin le candidat communiste à la présidentielle Fabien Roussel sur BFMTV, au sujet des révélations sur Jean-Michel Blanquer qui était à Ibiza lors de l'annonce du nouveau protocole sanitaire début janvier.

"J'appelle véritablement le gouvernement à mettre tous les moyens en oeuvre pour maintenir les écoles ouvertes et sécurisées, il y a besoin de remettre des moyens humains pour nos écoles", a exhorté le leader du PCF.
"Embauchons, mettons les moyens qu'il faut pour soutenir nos enseignants, pour mettre des détecteurs de CO², faire les tests à l'école et pas laisser les parents face à cette difficulté", a-t-il poursuivi.

"Tout le monde doit pouvoir avoir accès à un bon repas et à un repas équilibré", défend Fabien Roussel

"L'alimentation, la bonne bouffe, en France c'est sacré et il faut la défendre. Moi tout ce que j'ai voulu dire, le plus simplement du monde, c'est que tout le monde doit pouvoir avoir accès à un bon repas et à un repas équilibré. Je préfère que l'on mange moins de viande mais que l'on mange de la bonne viande et que tout le monde puisse en manger et puisse se la payer", a défendu ce mardi sur BFMTV le candidat communiste à la présidentielle Fabien Roussel.

"C'est pour ça qu'aujourd'hui j'ai fait le choix de venir ici, dans l'école, qui est la seule école de France qui forme des bouchers et exclusivement des bouchers", a-t-il ajouté depuis l'école professionnelle de boucherie, à Paris.

"Un personnage fabriqué", une candidature "qui n'a jamais été légitime": Anne Hidalgo tacle Eric Zemmour

Anne Hidalgo a été invitée par LCI à évoquer la nouvelle condamnation d'Eric Zemmour par la justice hier. Elle a dénoncé sa candidature qu'elle n'a jamais jugé "légitime", pointant un "personnage fabriqué par les médias".

Elle l'a décrit comme un "négationniste d'extrême droite, condamné et recondamné pour ses propos".

"Une mesure de confiance dans la jeunesse": Hidalgo veut verser 5000 euros pour tous les jeunes de 18 ans

La candidate socialiste a rappelé sa volonté d'opérer un versement - unique - de 5000 euros aux jeunes atteignant 18 ans. " C'est une mesure d'égalité et de justice, et de confiance dans la jeunesse", a-t-elle commenté, ajoutant que la proposition visait à "leur permettre de pouvoir envisager un projet professionnel ou d'éducation".

Cette mesure, incluse dans un programme social qu'elle a chiffré à 14 milliards d'euros au total et environ trois milliards en ce qui concerne spécifiquement ce dispositif, serait universelle: "C'est une mesure adressée à tous les jeunes, notamment ceux de la classe moyenne".

Blanquer à Ibiza: Zemmour ne demande pas la démission du ministre

Interrogé sur la polémique née lundi soir après la révélation par Mediapart de la présence de Jean-Michel Blanquer à Ibiza, pendant les vacances de fin d'année, alors qu'il annonçait un nouveau protocole sanitaire à l'école en dernière minute, Eric Zemmour dit "ne pas demander la démission" du ministre de l'Education nationale.

"Ca ne changera rien, le vrai responsable c'est Emmanuel Macron", estime Eric Zemmour.

"Les sondages ne m'atteignent pas", assure Anne Hidalgo

En très mauvaise posture dans les intentions de vote, Anne Hidalgo a garanti qu'elle n'entendait pas abandonner sa campagne. "Les Français me disent: 'Ne lâchez rien'", a-t-elle affirmé ce matin sur LCI. "Les sondages ne m'atteignent pas", a-t-elle ajouté plus tard.

Elle a ainsi résumé le projet qu'elle entend continuer à incarner: "Ce pays a besoin d'une alternative républicaine mais aussi beaucoup plus sociale, plus juste."

Taubira: "La Primaire Populaire, pour personne, ne signifie de rentrer chez soi"

"Je suis celle qui accepte les risques d'une investiture populaire", insiste Christiane Taubira, sur France Inter.

Mais la candidate à la présidentielle dans le cadre de cette investiture citoyenne est beaucoup moins claire sur la question de son retrait en faveur du gagnant de la Primaire Populaire, si elle venait à perdre.

"La Primaire, pour personne, ça ne signifie de rentrer chez soi", souligne celle qui indique ne pas être "dans ces logiques-là", mais plutôt dans "une logique de rassemblement."

Et de questionner: "Pourquoi vous voulez poser [le débat] en termes de se retirer?"

Hidalgo sur les vacances de Blanquer à Ibiza: "ça montre sa légèreté"

Anne Hidalgo, maire de Paris et candidate socialiste à la présidentielle, a commenté sur LCI les révélations de Mediapart autour du séjour récent de Jean-Michel Blanquer à Ibiza, au moment même où le ministre de l'Education nationale édictait un nouveau protocole sanitaire à l'école.

"Il faut le juger sur ses actes de ministre", a-t-elle d'abord observé, assurant que sur ce point "il avait montré toutes ses défaillances". "Il a montré tout son mépris pour les enseignants", a-t-elle expliqué.

Elle a également brocardé "un protocole adressé la veille de la rentrée sans prévenir personne en amont" et "apprendre qu'il l a fait depuis Ibiza ça montre s légèreté, la désinvolture".

Christiane Taubira: "Ma cohérence est totale"

"La situation s'est enlisée", regrette Christiane Taubira sur France Inter, au sujet de l'union de la gauche.

Celle qui a dit souhaité s'inscrire dans la présidentielle dans le cadre de la Primaire populaire déplore les "personnes qui font le calcul de la prochaine échéance", en rappelant que les autres candidats de gauche sont, selon elle, "persuadés que l'union est indispensable, mais que l'union n'est que derrière soi."

C'est la raison pour laquelle elle explique ne pas avoir rallié un candidat, que ce soit l'écologiste Yannick Jadot ou la socialiste Anne Hidalgo. "Ma cohérence est totale (...) En choisissant de soutenir, j'aurais choisi de consolider ces postures", soutient celle qui assure les avoir contacté pour avancer sur la question.

Eric Zemmour: "Je ne regrette absolument pas mes propos"

Invité de BFMTV-RMC ce mardi matin, au lendemain de sa condamnation à 10.000 euros d'amende pour incitation à la haine raciale pour ses propos sur les mineurs étrangers isolés, Eric Zemmour dit "ne regretter absolument pas" ses propos et continue de dénoncer une "justice politique".

"Je savais pas que les mineurs étrangers isolés étaient une race", élude le candidat à la présidentielle. "La justice veut m'interdire de lier immigration et délinquance", estime.

Blanquer à Ibiza: "Je ne suis pas là pour faire la leçon", oppose Attal

"Je ne suis pas là pour faire la leçon ou pour juger le ressenti des uns et des autres ou des Français", a réagi ce mardi Gabriel Attal sur CNews, au lendemain des révélations de Mediapart selon lesquelles Jean-Michel Blanquer était à Ibiza début janvier lors de l'annonce du nouveau protocole sanitaire à l'école.

"La règle fixée par le gouvernement s'agissant des vacances, c'est qu'il faut être joignable en permanence, à sa tâche, je n'ai aucune raison de penser que ce n'était pas le cas de Jean-Michel Blanquer, qui était d'ailleurs à nos côtés le 27 décembre à l'Elysée pour le Conseil des ministres exceptionnel qui s'était tenu", a poursuivi le porte-parole du gouvernement.
"Je suis porte-parole du gouvernement, je rappelle la règle qui est fixée, ce qui compte c'est que les ministres soient à leur tâche", a insisté Gabriel Attal.

Anne Hidalgo présente son organigramme de campagne à 11 heures

La candidate socialiste à la présidentielle, maire de Paris, présente ce mardi matin à 11 heures son organigramme de campagne.

Fabien Roussel se rend à l'école de boucherie de Paris ce mardi matin

Le candidat communiste à la présidentielle, qui veut "défendre le bifteck des Français", se rend ce mardi matin à l'école de boucherie de Paris.

>> Il répondra aux questions de BFMTV à 11 heures.

Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon à 17 heures

A la veille du discours d'Emmanuel Macron au Parlement européen, dans le cadre de la présidence français de l'Union européenne (PFUE), le candidat insoumis à la présidentielle présente à 17 heures à Strasbourg, au Parlement européen, la stratégie pour lever les obstacles européens à la mise en oeuvre de l'Avenir en commun.

Conférence de presse de Marine Le Pen à 11 heures

A la veille du discours d'Emmanuel Macron au Parlement européen, dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne (PFUE), la candidate du Rassemblement national donne ce mardi à 11 heures une conférence de presse sur la PFUE à Paris.

SONDAGE BFMTV - 48% des Français anticipent une réélection de Macron, seulement 14% pour Pécresse

Près d'un Français sur deux pronostique une victoire du président sortant, Emmanuel Macron à la présidentielle en avril, selon notre sondage Elabe Opinion 2022 pour BFMTV. A ce stade, le chef de l'Etat n'est pas officiellement candidat à sa réélection.

14% des personnes interrogées estiment que Valérie Pécresse pourrait emporter le scrutin.

>> Retrouvez notre article complet

Eric Zemmour invité de BFMTV-RMC ce mardi à 8h35

Le candidat d'extrême droite à la présidentielle répondra aux questions d'Apolline de Malherbe.

Dans le reste des interviews matinales:

7h20, RFI: Benjamin Lucas, porte-parole de la campagne de Yannick Jadot

7h40, RTL: Guillaume Peltier, ex-LR devenu porte-parole d'Eric Zemmour

7h45, Radio J: Jean-Michel Fauvergue, député LaREM de Seine-et-Marne

7h50, France Inter: Christiane Taubira, candidate à la présidentielle

8h15, Sud Radio: Alexis Corbière, député insoumis de Seine-Saint-Denis

8h15, CNews: Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement

8h30, LCI: Anne Hidalgo, candidate socialiste à la présidentielle

8h30, France Info: Clément Beaune, secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes

Bienvenue dans ce direct

Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré à l'actualité liée à l'élection présidentielle d'avril 2022.

BFMTV