BFMTV

CARTE - Municipales à Paris: le rapport de force Hidalgo-NKM

Le rapport de force arrondissement par arrondissement à Paris.

Le rapport de force arrondissement par arrondissement à Paris. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Quatre maires élus dès le premier tour et 16 arrondissements en ballottage: voici le rapport de force entre les deux camps à quatre jours du second tour. Tour d'horizon.

Sa première place dimanche fut une surprise et Nathalie Kosciusko-Morizet a estimé que la dynamique était "dans son camp". Pour autant, le rapport de force - arrondissement par arrondissement - avant le second tour laisse entrevoir un large avantage à la socialiste Anne Hidalgo. Tour d'horizon.

Voir en plein écran

> Elu au premier tour

Ils sont quatre candidats avoir été élus dès le premier tour à Paris, dimanche lors du premier tour des municipales. Il s'agit de quatre élus de droite, inscrits sur les listes de Nathalie Kosciucko-Morizet et qui bénéficiaient, pour trois d'entre eux, du statut de sortant dans leurs arrondissements respectifs.

Ainsi dans le 1er Jean-François Legaret a réuni 51,72% des voix, dans le 6e Jean-Pierre Lecoq a obtenu 52,42%, dans le 16e Claude Goasguen est élu avec 63 ,05% et dans le 17e Brigitte Kuster a remporté 53,53% des suffrages et remplace François de Pannafieu (UMP) à la tête de l'arrondissement.

> Ballottage à droite

Dans quatre arrondissements de la capitale, la liste menée par NKM est en ballottage favorable, profitant soit d'excellents scores dès le premier tour, soit d'alliances qui les placent dans les meilleures dispositions. C'est le cas du 5e où Florence Berthout (28,49%) s'est associée avec le fils de l'ancien maire de Paris, Dominique Tiberi (19%) qui a accepté la place de numero 2 après de longs mois de refus et de dissidence. Dans le camp Hidalgo, Marie-Christine Lemardeley (33,94%) peut espérer rivaliser mais aura du mal à emporter la mise.

Dans le 7e arrondissement, la maire sortante Rachida Dati, forte de ses 41,01% au premier tour devrait s'imposer malgré le maintien du dissident Christian Le Roux (DVD 17, 81%). Dans le 8e, Jeanne D’Hauteserre (46,6%), candidate de la liste NKM, est bien placée malgré le maintien du chef de file de "Paris Libéré" Charles Beigbeder (19,27%), allié à Didier Decelle (5,16%), premier adjoint et dissident. Enfin dans le 15e, le président de la fédération UMP de Paris Philippe Goujon (NKM - 48,56%) face à Anne Hidalgo (29,1%) devrait s'assoir à nouveau dans le fauteuil de maire.

> Ballottage à gauche

Deux arrondissement sont primordiaux à Paris: le 12e et le 14e. Or malgré son retard global au premier tour, Anne Hidalgo mène le bal dans ces quartiers. Dans le 12e, la socialiste Catherine Barratti-Elbaz (37 ,4% à associée aux 10% d'EELV peut envisager sereinement le second tour. D'autant plus qu'en face l'UMP Valérie Montandon est au coeur d'une polémique. En effet, la candidate a voulu évincé de sa liste, Franck Margain, le vice-président du Parti chrétien démocrate (PCD), mais... l'a déposée trop tard.

Dans le 14e, la candidate PS Carine Petit (37,9%) avec les 8,7% d'EELV) est bien placée face à NKM en personne (33,1%), allié de dernière minute à Marie-Claire Carrère-Gée (5,71%), proche de Jacques Chirac et dissidente acharnée jusqu'à mardi soir.

Dans le 9e, habitué aux changements de majorité, le match est le plus serré. Dimanche, l'UMP Delphine Burkli (39,4%) est arrivée en tête devant la PS Pauline Véron (39,15%) mais cette dernière pourra compter sur les 8% d'EELV. Idem dans le 4e où Vincent Roger (NKM 37,82%) et Christophe Girard (Hidalgo 37,4) étaient au coude à coude mais le candidat PS peut compter sur les 9,3% d'ELLV).

Dans le 2e, l'écologiste Jacques Bouthault (32,96%) prend la tête d'une liste de la majorité avec Véronique Levieux (22 ,8%) et devrait s'imposer malgré le retrait de la dissidente de droite Hélène Delsol. Dans le 3e Pierre Aidenbaum (47,29%) conduira la liste d'Anne Hidalgo avec l'EELV Laurence Hugues (10,78%) en sixième position. Dans le 10e le socialiste Rémi Feraud (44,36) est en bonne voie d'autant plus que EELV est créditée de 11,4% à l'issue du premier tour. Pareil dans les 11e – François Vauglin (44,75% + 11,5% EELV) -, 13e - Jérôme Coumet (Hidalgo 44,4% + 9,8% EELV) -, 18e – Eric Lejoindre (Hidalgo 39,8% + EELV 12,65%) - et 19e – François Dagnaud (Hidalgo 42,18% + 12,8 EELV).

Reste le cas du 20e arrondissement où la maire PS sortante Frédérique Calandra (37,3%) est arrivée en tête et où les 10,9% d'EELV devraient lui suffire à conserver son siège. A moins que le maintien de la candidate Front de gauche Danielle Simmonnet (10,3%) ne lui pose problème. 

Élections

Les résultats dans votre ville

  • Ex : Lyon, 69 ou Lyon, 69002
  • Sélectionnez votre électionPrésidentielle 2002Présidentielle 2007Législatives 2007Présidentielle 2012Législatives 2012Municipales
Olivier Laffargue et Samuel Auffray