BFMTV

Farida Amrani, la concurrente de Valls, affirme avoir des preuves de tricherie

La candidate de la France insoumise qui était opposée à Valls, conteste les résultats du second tour des législatives. Un recours devrait être déposé.

Farida Amrani, candidate de La France insoumise conteste la victoire de l'ancien Premier ministre socialiste Manuel Valls. Les deux candidats se sont affrontés dans l'Essonne, dimanche soir, pour le second tour des législatives. 

"Nous contestons les résultats d'hier et nous revendiquons la victoire. On a passé une semaine très difficile entre les deux tours, (...) avec des intimidations. Dès vendredi, nous avons fait appel à Amnesty International, pour qu'ils puissent être présents dans les bureaux et faire leur travail d'observateur.", explique Farida Amrani au micro de BFMTV.

Dimanche soir, Manuel Valls a annoncé sa victoire avec 50,3% des voix, après un recomptage. Soit 139 bulletins de plus que sa concurrente. Immédiatement, son équipe a contesté ce résultat. 

Un recours sera déposé

Aussi, un recours sera déposé devant le Conseil constitutionnel. Les points litigieux portent sur quatre bureaux, dont un où elle dit avoir de gros soupçons. Au micro de BFMTV, la candidate FI raconte avoir des témoignages sur cette triche présumée. Elle dit avoir "assisté à des choses graves dans un bureau", et évoque des photos, des vidéos. Tout en restant vague. 

En attendant, ce lundi matin à 9 heures, son équipe et elle vont recompter les bulletins de vote à la préfecture de police. Ce qui est impossible compte tenu des procédures en vigueur lors du dépouillement

De son côté, Manuel Valls s'est fendu d'un tweet pour remercier "ceux qui ont permis (cette) élection". 

Lundi en fin de matinée, l'ancien Premier ministre s'est montré à l'Assemblée nationale. Souriant au début, il est rapidement devenu agressif quand les journalistes l'ont questionné sur son élection et les accusations de son adversaire Farida Amrani. 

E. H.