BFMTV

Législatives: dans l’Essonne, Valls et Amrani revendiquent tous les deux la victoire

Manuel Valls, lors de la passation de pouvoir à Matignon.

Manuel Valls, lors de la passation de pouvoir à Matignon. - Thomas SAMSON - AFP

Manuel Valls a annoncé sa victoire lors le second tour des élections législatives dans la première circonscription de l'Essonne avec tout juste 139 voix d'avance sur la candidate de la France insoumise Farida Amrani. Mais après un moment de confusion, son adversaire a également revendiqué la victoire. Un recomptage est en cours.

Le second tour du scrutin a été très serré dans la 1er circonscription de l'Essonne. L'ancien Premier ministre Manuel Valls a annoncé sur BFMTV sa victoire, avec seulement 50,3% des voix. Celui-ci s'est exprimé depuis la mairie d'Evry ce dimanche dans la soirée, où des militants de la France insoumise se sont mis à le huer, contestant le résultat présenté par l'ancien candidat à la primaire de la gauche.

La candidate de la France insoumise revendique la victoire

"Chaque soirée électorale à sa part de tension", a estimé Manuel Valls alors que son adversaire, Farida Amrani, de la France insoumise, a également revendiqué la victoire et annoncé un recours. 

Manuel Valls a ensuite remercié ses électeurs et militants pour l'avoir soutenu lors d'une campagne "difficile" et parfois "haineuse". Enfin, il a déclaré qu'il profiterait de son mandat pour se rendre "utile" auprès du président Emmanuel Macron, dont il souhaite la "réussite" du quinquennat, et "utile" à son pays.

Manuel était déjà arrivé en tête du premier tour, la semaine dernière, dans cinq villes sur six avec 25,5% des suffrages, contre 17,6% pour la candidate de la France insoumise Farida Amrani. S'il n'avait pas obtenu l'investiture d'En Marche!, le mouvement avait cependant gelé la circonscription, ne présentant aucun candidat contre lui. 

dossier :

Manuel Valls

M.P