BFMTV

Edouard Philippe rend hommage à Alain Juppé: "il a beaucoup donné à Bordeaux"

Edouard Philippe à Brest, le 14 février.

Edouard Philippe à Brest, le 14 février. - Capture BFMTV

Le Premier ministre a tenu à saluer "un maire qui a profondément changé sa ville" et une nomination au Conseil constitutionnel dont il se "réjouit".

En visite à Brest, Edouard Philippe est revenu sur la nomination d'Alain Juppé, parfois qualifié de "son père spirituel", au Conseil constitutionnel.

Le Premier ministre a d'abord célébré le travail effectué à la municipalité girondine, rappelant aussi son Dictionnaire amoureux de Bordeaux:

"Il a donné beaucoup à la ville de Bordeaux, il l'aime profondément. Il a transformé Bordeaux, à bien des égards et a donné le meilleur de lui-même pour faire en sorte que cette ville se développe. Très souvent, lorsque nos concitoyens doivent citer l'exemple d'un maire qui a profondément changé sa ville, qui l'incarne, ils citent Alain Juppé à Bordeaux."

Un choix souverain

Edouard Philippe a également tenu à démentir les rumeurs d'une quelconque intervention dans le choix de Richard Ferrand pour son siège parmi les Sages:

"C'est un choix souverain du président de l'Assemblée nationale. La décision de nommer un membre du Conseil constitutionnel, elle appartient au président de la République, au président de l'Assemblée nationale et au président du Sénat. [Ces derniers] la prennent avec beaucoup de concentration et de réflexion", assure-t-il.

Avec "émotion (...), une certaine forme de fierté (...) et "d'enthousiasme", le Premier ministre a déclaré: "Je m'en réjouis. C'est est une excellente nomination", a-t-il conclu.

Avec AFP