BFMTV

Edouard Philippe exprime son "amitié" et son "soutien total" à Richard Ferrand  

Édouard Philippe au JT de TF1.

Édouard Philippe au JT de TF1. - TF1

Invité du JT de TF1 ce jeudi soir, Édouard Philippe a tenu à apporter son soutien à Richard Ferrand, mis en examen pour "prise illégale d'intérêts".

Édouard Philippe a tenu à apporter son soutien au président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, ce jeudi soir, sur le plateau du JT de TF1. Le quatrième personnage de l'État a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire immobilière des Mutuelles de Bretagne. 

"En tant que Premier ministre, je ne peux pas m'exprimer sur la décision de justice pour des raisons liées à la séparation des pouvoirs. Mais en tant Édouard Philippe, permettez-moi de dire que l'amitié est réelle, le soutien total, et j'ai confiance en sa capacité à faire valoir son innocence. Je vais reprendre les mots de Jean-Luc Mélenchon quand il rappelle que la présomption d'innocence dans une démocratie existe. [...] Ces mots ne sont pas des mots vides de sens", a-t-il expliqué.

"Déterminé à poursuivre [sa] mission"

Dans un communiqué transmis à l'Agence France-Presse (AFP), Richard Ferrand s'est dit "déterminé à poursuivre [sa] mission".

Il "prend acte de cette mesure procédurale qui va lui permettre de pouvoir se défendre dans ce dossier" et "reste serein sur l'issue de la procédure, au regard du classement sans suite de l'ensemble des griefs de la première plainte" en octobre 2017, "d'autant plus qu'aucun élément nouveau n'a été versé à ce dossier dans lequel il n'y a ni préjudice ni victime".
Clément Boutin