BFMTV

Dans sa lettre aux Français, Macron propose de fixer des "objectifs annuels" en matière d'immigration

La lettre d'Emmanuel Macron aux Français a été dévoilée.

La lettre d'Emmanuel Macron aux Français a été dévoilée. - LUDOVIC MARIN / AFP

Emmanuel Macron a donc dévoilé dimanche sa lettre aux Français, prélude au débat national. Détaillant les différents volets de la consultation, le chef de l'Etat a notamment évoqué le sujet de l'immigration.

La lettre d'Emmanuel Macron aux Français, promise de longue date alors que la crise des gilets jaunes se poursuit, a été dévoilée ce dimanche. Dans cette dernière, le président de la République égrène les sujets sur lesquels la réflexion de nos concitoyens est appelée à se porter lors du grand débat national qui s'annonce et s'étendra jusqu'au 15 mars. 

"Que proposez-vous pour améliorer l’intégration dans notre Nation ?"

L'immigration est du nombre. Le chef de l'Etat commence par réaffirmer le principe du droit d'asile: "Notre pays a toujours su accueillir ceux qui ont fui les guerres, les persécutions et ont cherché refuge sur notre sol : c’est le devoir de l’asile, qui ne saurait être remis en cause." Il prolonge: "Notre communauté nationale s’est aussi toujours ouverte à ceux qui, nés ailleurs, ont fait le choix de la France, à la recherche d’un avenir meilleur : c’est comme cela qu’elle s’est aussi construite." Mais, d'après lui, cette tradition se trouve à présent malmenée par "des tensions et des doutes liés à l’immigration et aux défaillances de notre système d’intégration".

Ici, Emmanuel Macron suggère de tracer des pistes: "Que proposez-vous pour améliorer l’intégration dans notre Nation ? En matière d’immigration, une fois nos obligations d’asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ? Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer ?"

Concurrencer Marine Le Pen 

Sur notre plateau ce lundi matin, notre éditorialistes Christophe Barbier a analysé: "Parler de l’immigration c’est aussi un moyen de venir sur le terrain de Marine Le Pen qui caracole en tête dans les sondages pour les européennes et qui vient de lancer sa liste".

Robin Verner