BFMTV

Macron: "Tant que vous avez des vaccins dans les frigos, je ne reconfinerai pas les gens"

Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 19 février 2021

Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 19 février 2021 - AFP / Thibault Camus

Le président de la République a justifié sa position mercredi matin lors du Conseil de défense sanitaire à l'Élysée.

Jusqu'à nouvel ordre, pas de nouveau confinement généralisé à l'ordre du jour. Alors que deux confinements locaux et partiels ont d'ores et déjà été décidés dans les Alpes-Maritimes et la région de Dunkerque, le gouvernement ne devrait annoncer une mesure de cet acabit qu'à l'égard du Pas-de-Calais ce jeudi soir.

"Tant que vous avez des vaccins dans les frigos, je ne reconfinerai pas les gens"

La semaine dernière, vingt départements avaient été placés en "surveillance renforcée" compte tenu de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 et des variants. En dépit des plaidoyers des médecins et scientifiques et de la dégradation des indicateurs épidémiques, Emmanuel Macron se refuse pour l'heure à reconfiner la population et mise pour l'éviter sur la vaccination.

"Vous êtes gentils, mais tant que vous avez des vaccins dans les frigos, je ne reconfinerai pas les gens", a ainsi lancé le président de la République mercredi en Conseil de défense sanitaire, a indiqué à BFMTV une source au sein de l'exécutif.

En début de semaine, Emmanuel Macron avait donné le ton en tentant de donner un horizon de sortie de crise. Lundi, il avait demandé à un jeune homme au cours d'un déplacement de "tenir encore quelques semaines", "quatre à six semaines". Des éléments de langage repris le lendemain et le surlendemain par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, qui avait évoqué "une lumière au bout du tunnel avec la vaccination".

dossier :

Reconfinement

Mathieu Coache avec Clarisse Martin