BFMTV

Covid-19: Hidalgo dénonce une situation "catastrophique" dans les facs parisiennes

Invitée ce dimanche dans Le Grand Jury de RTL-Le Figaro-LCI, la maire de Paris a réclamé des "mesures fortes" de la part du gouvernement.

"Les jeunes sont entassés dans les amphithéâtres parce qu'on n'a pas anticipé l'augmentation du nombre d'étudiants, et il n'y a pas de mesures d'accompagnement." Invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI ce dimanche, Anne Hidalgo s'est dite inquiète de la propagation du Covid-19 dans les universités franciliennes, expliquant que sur la quarantaine de clusters répertoriés à Paris, "l’essentiel sont dans lieux d’enseignement et d’enseignement supérieur".

Opposée à la fermeture des facultés, tout comme à celui des restaurants de la capitale, l'élue socialiste réclame des mesures "fortes" de la part du gouvernement, notamment sur l'enseignement à distance, afin de faire face à une situation qu'elle qualifie de "catastrophique".

Anne Hidalgo estime enfin nécessaire de mettre en place "un meilleur suivi par les universités des étudiants, pour qu'ils ne soient pas livrés à eux-mêmes".

Le 2 octobre, selon les derniers chiffres des autorités sanitaires, sur les 1001 clusters en cours d'investigation, plus d'un tiers ont été recensés en milieu scolaire et universitaire. Soit deux fois plus que le nombre de clusters détectés en entreprises (18,4%) et trois fois plus que dans les établissements de santé.

Parmi les 550 clusters détectés en milieu scolaire depuis le déconfinement, 33% l'ont été dans l'enseignement supérieur et post-secondaire, contre 46% dans les collèges et lycées. Ceux montrant une criticité élevée sont toutefois nettement majoritaires dans le supérieur (43% contre 15% dans les collèges et lycées).

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV