BFMTV

Confinement: Pécresse demande une réouverture des commerces le 27 novembre, pour le Black Friday

Invitée de BFMTV et RMC, la présidente de la Région Île-de-France appelle à ce que les commerces français puissent rouvrir lors du Black Friday.

Valérie Pécresse veut permettre aux commerces français de profiter du Black Friday. Invitée ce lundi de BFMTV et RMC, la présidente de la Région Île-de-France a appelé à la réouverture de l'ensemble des commerces, fermés à cause du confinement, le 27 novembre prochain. "La première des souffrances et la première des injustices, c'est celle des petits commerces, qui n'ont pas pu ouvrir pendant cette période de confinement", juge-t-elle.

"Ils veulent des aides, (...) mais ce qu'ils veulent surtout, c'est retravailler. Donc ce que je demande au gouvernement, c'est de ne pas ajouter une nouvelle injustice à celle de leur fermeture, c'est-à-dire d'ouvrir dès le 27 novembre. Parce que vous savez ce que c'est le 27 novembre? C'est le Black Friday", constate Valérie Pécresse, qui dit vouloir par ailleurs "sauver Noël".

Possibilité d'ouvrir le dimanche

Selon l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, cette "opération de promotion mondiale", qui se déroulera essentiellement sur Internet, menace les petits commerces de France. Pour y parer, Valérie Pécresse juge qu'il leur faut accepter "des amplitudes horaires supplémentaires".

"Il ne faut plus pinailler: si ces commerçants veulent travailler jusqu'à 22 heures - l'heure du couvre-feu à Paris -, s'ils veulent travailler le dimanche, il faut les laisser faire. Il faut arrêter cet État bureaucratique qui veut tout contrôler", insiste-t-elle.

La présidente de la région Île-de-France affirme toutefois au passage qu'en cas de réouverture, il faudra mettre en place dans ces commerces un protocole sanitaire "renforcé", qu'il n'y ait "qu'une personne, selon la taille du magasin". "Il faut aussi qu'on puisse avoir des dérogations territorialisées", demande-t-elle.

Jules Pecnard Journaliste BFMTV