BFMTV

Ciotti accuse Macron d'avoir mis "le pays à feu et à sang"

Le député Les Républicains élu dans les Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, était l'invité de Ruth Elkrief ce mardi soir sur notre antenne. S'il s'est réjoui du vote de la loi anticasseurs, qui émanait initialement des sénateurs de son camp, il a attaqué sans ambages le chef de l'Etat.

Eric Ciotti était notre invité ce mardi soir. Au micro de notre journaliste, Ruth Elkrief, le député élu dans les Alpes-Maritimes (inscrit aux Républicains) s'est réjoui du vote par l'Assemblée nationale de la très contestée proposition de loi anticasseurs, issue d'ailleurs des rangs des sénateurs LR. Il s'est ensuite livré à une offensive contre Emmanuel Macron. Au moment de défendre la ligne de son parti dans cette crise des gilets jaunes, il a lancé: "Nous sommes constants, cohérents. Nous dénonçons depuis le début l’illusion Macron". Eric Ciotti a alors affirmé: "Il a mis le pays à feu et à sang par ses provocations personnelles, ses dérives, celles de son entourage". 

"C'est un constat objectif" 

Il a aussitôt assuré: "C’est un constat objectif. On n’avait pas l’habitude de blessures aussi lourdes, importantes, chez les policiers et les manifestants". Début février, on dénombrait déjà près de 1.000 blessés au sein des forces de l'ordre et un peu moins de 2.000 parmi les manifestants.

Eric Ciotti a continué à lâcher ses coups: "Il a été pompier pyromane, il a voulu éteindre le feu avec un Canadair chargé d’essence. Il a eu une politique très injuste et très inefficace." Il a enfin déclaré: "Nous avons aussi pointé son mépris pour les territoires."

Robin Verner