BFMTV

Cambadélis a-t-il exclu les socialistes qui parrainent Macron?

Jean-Christophe Cambadélis

Jean-Christophe Cambadélis - GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Selon des informations de RTL, les membres du PS qui ont parrainé la candidature d'Emmanuel Macron n'ont pas reçu la lettre d'exclusion du parti promise par le premier secrétaire.

Exclus ou pas? La règle édictée par Jean-Christophe Cambadélis, interrogé en février sur notre antenne, semblait pourtant claire: "Ceux qui parraineront Emmanuel Macron ne seront plus au PS". "On ne peut pas être à la fois dans l'équipe du Parti socialiste et parrainer l'équipe adverse", avait tranché le premier secrétaire du PS. 

Les huit élus concernés "ont reçu" leurs lettres d'exclusion, a assuré ce vendredi Jean-Christophe Cambadélis hors antenne à nos confrères de RTL. Ces derniers ont donc contacté certains d'entre eux: Richard Ferrand, Jean-Louis Gagnaire, Arnaud Leroy et Stéphane Travert. Or, aucun n'a reçu de courrier d'exclusion à ce jour. "Le dernier courrier que j’ai reçu du Parti socialiste, c’était le reçu fiscal pour ma cotisation annuelle", s'amuse l'un d'entre eux.

Les divergences de ligne entre le candidat socialiste Benoît Hamon et Jean-Christophe Cambadélis - illustrées par la neutralité du premier secrétaire dans la querelle entre les deux finalistes de la primaire à gauche - ne l'encouragent peut-être pas à mettre ses menaces à exécution.

De fait, le patron de Solférino semble décidé à temporiser. Exemple sur Europe 1, à propos de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense passé dans le camp d'Emmanuel Macron: "La décision de Jean-Yves Le Drian n'est pas un voyage sans retour, (...) il reviendra dans la famille socialiste". Un entre-deux de plus en plus difficile à assumer pour "Camba", sifflé par les militants socialistes lors du meeting de Benoît Hamon à Bercy

Louis Nadau