BFMTV

CAFÉ POLITIQUE - Sarkozy : "ce résultat élimine Fillon" pour 2017

Nicolas Sarkozy sort de son silence malgré lui, avec des fuites dans le Canard Enchaîné...

Nicolas Sarkozy sort de son silence malgré lui, avec des fuites dans le Canard Enchaîné... - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'information politique. Aujourd'hui, Nicolas Sarkozy balance sur ses petits camarades, Valérie Trierweiler se sent bien -ouf !-, et Rachida Dati n'aime décidément pas François Fillon.

Sarko se lâche sur Copé et Fillon

Absent publiquement du conflit Copé-Fillon, Nicolas Sarkozy n’en pense pas moins en coulisses. Selon Le Canard Enchaîné du jour, l’ex-chef de l’Etat se frotte les mains de ces résultats si serrés -98 voix de différence-, qui lui laissent la possibilité de revenir en tant que leader "naturel" pour 2017.

"Ce résultat élimine Fillon car ne recueillir que 50% des voix quand on a été Premier ministre pendant cinq ans, c'est piteux, terrible pour lui", aurait-il confié à son entourage. Quant à Copé, "il ne va avoir qu’une idée en tête : m’empêcher de revenir sur le devant de la scène." Ambiance.

Valérie Trierweiler et le "courrier des lecteurs"

La Première dame se sent enfin bien à l’Elysée. C’est ce qu’elle confie à RTL, à qui elle dit même s’imaginer avec plaisir y passer deux quinquennats. Au rayon des confidences, elle évoque les nombreuses lettres qu’elle reçoit chaque jour –près de 170 le mois dernier. "J’essaye d’y répondre moi-même quand je peux. Beaucoup de lettres concernent des femmes (…) qui sont contentes de voir à ce rôle une femme qu’elles considèrent comme étant indépendante". Brrr, un vent de liberté souffle fort dans les couloirs du Château.

Dati : "Fillon est quelqu'un d'orgueilleux"

Rachida Dati enfonce le couteau dans la plaie. Ennemie jurée de François Fillon, la maire du 7e arrondissement de Paris a taclé le perdant de l’élection, mardi soir sur BFMTV. "C'est quelqu'un qui est orgueilleux, il a du mal à accepter quand ça ne va pas comme il veut", a lancé l'élue pro-Copé, avant de rappeler le parcours de François Fillon... à sa manière. "Si vous regardez sa vie parlementaire, il avait pris le fauteuil de quelqu'un qui était décédé, ensuite il est parti au Sénat. C'est la première fois qu'il avance à visage découvert." Pour Rachida, la vengeance est un plat qui se mange à plusieurs reprises.

Petites phrases de campagne

-
- © -

Vous avez peur d’avoir raté quelques pépites de réactions de membres de l’UMP -militants, cadres et élus- sur Twitter pendant la campagne Copé-Fillon ? Pas de panique, un Tumblr, "Souvenirs de campagne", a pris le malin plaisir d’en collecter un paquet.

Alexandra Gonzalez