BFMTV

CAFE POLITIQUE - Hollande en province et le spectre de Dijon

-

- - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'information politique. Aujourd'hui, la deuxième visite en province du président, le premier meeting d'Anne Hidalgo et Nicolas Sarkozy inquiet pour NKM.

Anne Hidalgo dans l'arène

Anne Hidalgo a donné mardi soir au Bataclan le coup d'envoi de sa campagne pour la mairie de Paris avec son premier meeting dans la capitale. L'occasion pour la candidate PS d'entrer enfin dans la lumière, après 12 années passées dans l'ombre du maire sortant, Bertrand Delanoë.

Hollande et le spectre de Dijon

De son premier déplacement calamiteux en province à Dijon, où il s'était fait interpeller dans une ambiance plutôt tendue - une femme avait ainsi refusé de poser pour la photo avec lui, une autre lui avait même déconseillé d'épouser sa compagne Valérie Trierweiler- François Hollande semble avoir tiré des leçons. Pour son deuxième déplacement en province, à Rodez mercredi puis à Castres jeudi, le président a pris plusieurs mesures, dont celles d'opter pour un nouveau service d'ordre et de se rendre davantage au contact de la population, selon Europe1. En espérant faire oublier Dijon...

NKM et son "ni pour, ni contre" la loi Taubira

Nathalie Kosciusko-Morizet s'est expliquée mercredi sur les raisons de son abstention lors du vote définitif sur le mariage homosexuel, le 23 avril dernier à l'Assemblée. Interrogée sur Radio Notre-Dame, la candidate à la primaire UMP pour la mairie de Paris a estimé qu'elle ne pouvait raisonnablement ni voter en faveur du texte, ni voter pour. Et poursuit ainsi son opération de déminage après avoir été attaquée justement sur cette abstention par Guillaume Peltier, le vice-président de l'UMP qui ne souhaite pas la voir investie à Paris.

.@nk_m sur Radio Notre-Dame "Étant pour l'union civile & adoption simple (cf Allemagne), je ne me voyais pas voter contre #mariagepourtous"
— NKM Paris (@nkm_paris) May 29, 2013
.@nk_m sur Radio Notre-Dame "L'adoption plénière ouvre la voie à la PMA & GPA, donc je ne me voyais pas voter pour le #mariagepourtous"
— NKM Paris (@nkm_paris) May 29, 2013

Sarkozy craint pour NKM

Nathalie Kosciusko-Morizet est en danger à Paris, au point d'inquiéter... Nicolas Sarkozy. L'ancien président craint en effet que sa dauphine ne se relève pas de la mauvaise passe qu'elle traverse actuellement, alors qu'elle est attaquée y compris au sein de l'UMP sur sa position illisible sur le mariage homosexuel. "Elle ne fait pas une bonne campagne. Elle fait une campagne de second tour, mais elle a oublié qu'il y avait un premier tour", aurait confié Nicolas Sarkozy a un proche, rapporte Le Parisien, mercredi.

La cote de l'exécutif remonte un peu

Après des mois de chute, la cote de confiance de François Hollande enregistre une hausse de 5 points avec 29% d'opinions positives, selon le baromètre Sofres Figaro Magazine.

Concernant les cotes d'avenir des personnalités politiques, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls conserve la première place avec 38% d'opinion positives (+ 1) devant François Fillon (33%, -4), Nicolas Sarkozy (32%, -3) et Alain Juppé (31%, -1). Le leader du MoDem, François Bayrou chute de 6 points avec 29% d'opinions favorables alors que Ségolène Royal gagne 4 points avec 28% d'avis positifs.

Sandrine Cochard