BFMTV

Autain se dit "terrifiée" par le traitement de la polémique Mennel

Clémentine Autain

Clémentine Autain - Capture BFMTV

Clémentine Autain, qui affirme "combattre" les propos complotistes de la chanteuse Mennel, juge toutefois que cette polémique envoie un message d'exclusion à la communauté musulmane.

Si elle estime qu'il faut "combattre" les propos complotistes tenus par la chanteuse Mennel Ibtissem, la députée Clémentine Autain se dit par ailleurs "terrifiée" par "le paysage dans lequel on est", et estime qu'il existe un deux poids deux mesures dans le traitement des propos polémiques. 

"Vous avez Éric Zemmour qui nous explique que le maréchal Pétain, c’est vraiment formidable, pas de problème, il reste partout. Vous avez Orelsan, qui tient des propos assez abjects dans ses chansons, qui est ovationné aux Victoires de la musique", fait valoir la députée de La France insoumise, en comparaison avec les tweets publiés par l'ex-candidate de l'émission The Voice après les attentats de Nice et Saint-Etienne-du-Rouvray en 2016.

La jeune femme, qui s'est depuis excusée et a quitté le télé-crochet de TF1, y traitait notamment le gouvernement français de "terroriste".

"Faisons très attention"

"Je dis juste faisons très attention, parce qu’il y a aussi dans notre pays un sentiment, qui est bien alimenté parce que la fachosphère est là, qui va exclure plus qu’attirer", insiste Clémentine Autain.

"Je suis inquiète de l’effet que cela va produire sur une partie de la population qui subit déjà la discrimination, et qui va voir là un symbole d’exclusion supplémentaire."

L.N.