BFMTV

The Voice: TF1 va-t-elle devoir exclure Mennel Ibtissem après ses tweets controversés?

Mennel Ibtissem sur le plateau de "The Voice", le 3 février 2018

Mennel Ibtissem sur le plateau de "The Voice", le 3 février 2018 - TF1

Après la polémique suscitée par d'anciens tweets de Mennel Ibtissem sur les attentats de Nice, TF1 a organisé une réunion de crise pour réfléchir à l'avenir de la chanteuse dans son télé-crochet The Voice.

La polémique va-t-elle contraindre TF1 à se priver prématurément de Mennel Ibtissem? Comme le rapporte Le Parisien, les producteurs de The Voice ont organisé ce mardi une réunion de crise avec le jeune Talent afin de déterminer son avenir dans l'émission. Depuis son passage très remarqué dans le télé-crochet où elle avait interprété Hallelujah de Leonard Cohen, la chanteuse a vu ressurgir sur la Toile d'anciens messages jugés ambigus et postés sur ses réseaux sociaux au moment des attentats de Nice en 2016.

Après avoir réagi une première fois pour rappeler son amour de la France, la jeune femme originaire de Besançon a tenu à présenter à nouveau ses excuses: "Depuis quelques jours des messages que j’avais postés en 2016 sur mon Facebook privé sont ressortis, écrit-elle. Ces messages étaient l’expression d’une peur que je partageais seulement, à cette époque, avec mes amis sur ce réseau. Je regrette profondément ces messages."

"Je mesure le manque de réflexion de mes messages"

"Le soir des attentats de Nice, j’avais de la famille sur la promenade des anglais et j’étais choquée, bouleversée, et ne comprenais pas pourquoi cet attentat n’avait pas pu être empêché par les autorités, poursuit-elle. Deux ans après, j’ai mûri et je mesure le manque de réflexion de ces messages. Je comprends que ces messages choquent et je m’en excuse."

Malgré les excuses, et alors que Mennel Ibtissem a déjà enregistré l'épreuve des duels, TF1 et la société de production ITV Studios France vont-ils devoir sanctionner la jeune femme, comme le demande notamment l'association des victimes de l'attentat de Nice, "Promenade des anges:14 juillet 2016", dans Nice-Matin? "Nous avons découvert les messages dimanche, comme le grand public, explique notamment la chaîne à Télé Loisirs. Nous avons alors voulu étudier la situation intelligemment et ne pas prendre de décisions précipitées sans avoir tous les éléments".

Ne pas prendre de décisions "précipitées"

Le sort de la jeune femme de 22 ans, qui avait rejoint l'équipe de Mika à l'issue des auditions à l'aveugle, devrait être décidé très prochainement par la production et la chaîne. Pour l'heure, aucune décision n'a encore été prise après la réunion de crise visant à obtenir des "clarifications" de Mennel Ibtissem.

Parmi les messages à l'origine de la polémique (qui ont disparu depuis, mais dont certains ont pris des captures d'écran), la chanteuse avait notamment écrit après les attentats de Nice: "C’est bon c’est devenu une routine, un attentat par semaine! Et toujours pour rester fidèle, le 'terroriste' prend avec lui ses PAPIERS d’identité. C’est vrai que quand on prépare un sale coup on n’oublie SURTOUT PAS de prendre ses papiers! #prenezNousPourDesCons". Et d'ajouter quelques jours plus tard: "Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement".

Fabien Morin